Panier

Service client Français  🇫🇷

-10% MAINTENANT AVEC LE CODE MAI10

4,8/5 Avis clients ★★★★★

Comment s’occuper d’un chaton ?

Ça y est, votre chatte vient de mettre bas. Vous avez maintenant d’adorables chatons à la maison. Toutefois, vous ignorez comment vous en occuper. Plusieurs points doivent être considérés à cet effet comme : le sevrage, la nourriture idéale ou encore les vaccins et les visites chez le vétérinaire.

Rien ne doit être laissé au hasard afin que vos petites boules de poils s’épanouissent sereinement dans leur environnement. Il est en outre important de vous adapter à de nouvelles habitudes à chaque étape de croissance. Cela concerne notamment leur alimentation, leur espace de vie, mais aussi leur santé. Comment prendre soin d’un chaton ? Nous vous offrons quelques éléments de réponse dans cette revue.

Un chat rayé orange et noir couché sur une couverture bleu et se fait caresser par une main d'homme blanc.
Apporter de l’amour et de l’attention est parfois le meilleur moyen de s’occuper d’un chaton.

Le mode de vie d’un chaton selon son âge

Durant les 8 premières semaines suivant la naissance d’un chaton, ce dernier entreprend les étapes initiales de sa croissance. Cette période influencera grandement sur ce qui sera plus tard, son caractère et sa personnalité. Pendant cette phase de sa vie, le chaton sera très vulnérable aux maladies, aux infections et aux parasites.

De la première semaine à la deuxième semaine

À la naissance, les activités du chaton sont basiques. Ils dorment environ 20 h par jour et tètent à la mamelle de leur mère le reste du temps. De par son lait, plus précisément par l’intermédiaire du colostrum, la chatte transmet à son petit les éléments nécessaires à sa croissance. Elle s’occupe également du toilettage du nouveau-né.

Le chaton naît sourd et aveugle. Il se déplace en rampant et en se focalisant sur la chaleur et l’odeur. Durant ses deux premières semaines de vie, l’animal doit gagner au moins 10 g/jour. Par ailleurs, il commencera à ouvrir les yeux au bout de 10 à 14 jours tout en développant son ouïe.

De la troisième semaine à la quatrième semaine

À ce stade, les dents de lait font leur apparition. Les canaux auditifs sont également en pleine évolution et commencent à produire des miaulements très audibles. Le chaton s’initie à la marche, car il est maintenant capable de se tenir debout.

Les oreilles se dressent et la couleur des yeux change petit à petit. Durant cette phase, le petit est en mesure de faire ses besoins volontairement et la mère peut envisager le sevrage.

De la cinquième semaine à la huitième semaine

À cet âge, le chaton sait se tenir sur ses pattes. Il commence à suivre et à imiter sa mère dans ses habitudes et dans ses déplacements. Il apprend à se nettoyer seul et à utiliser la litière. Il s’initie également aux jeux, développe ses différentes aptitudes, et s’intéressera aux objets qui l’entourent.

Au bout de deux mois, le chaton doit être complètement sevré. Il adoptera ensuite une alimentation correspondant à son gabarit et à ses besoins nutritionnels.

Comment sevrer un chaton ?

Le sevrage est une étape essentielle dans la vie du chaton. C’est un passage obligé pour connaître l’indépendance. Il est important de choisir la bonne période pour cette action, car si vous procédez trop précocement, cela impactera sur la santé et l’équilibre comportemental de votre boule de poils.

Quel est le bon moment pour sevrer un chaton ?

3 à 4 semaines après la mise bas, la chatte repousse peu à peu les tétées des chatons et trouve refuge dans des endroits inaccessibles pour ses petits. Les dents de lait de ces derniers font également leur apparition durant cette période. Les chatons partent en reconnaissance de leur environnement et commencent à s’intéresser à ce que mange leur mère. Ils vont consommer des aliments plus solides et à délaisser le lait maternel petit à petit. Vous devrez alors ajouter de la nourriture pour chaton dans la gamelle de la mère. Humidifiez un peu les croquettes afin de les attendrir.

Dans le cas d’un chaton nourri au lait artificiel, la période de sevrage doit se réaliser au même moment que pour un chaton maternisé, c’est-à-dire lorsque ses dents de lait se manifestent et que le petit se met à mordiller sa tétine. Pour ce faire, augmentez progressivement les quantités de croquettes en diminuant celles du lait.

Quelle nourriture privilégier pendant le sevrage ?

Lors du sevrage, la qualité de l’alimentation du chaton est à privilégier. À la fin de l’allaitement, préparez-lui un régime équilibré. En comblant ses besoins caloriques, vous lui assurez une croissance rapide et saine.

Généralement, on nourrit le chaton avec des croquettes durant cette période. Cependant, celles-ci doivent contenir une bonne teneur en calcium, en phosphore et en acide gras pour le développement de son ossature et de son système immunitaire. Pour pallier le « trou immunitaire », optez pour des produits multivitaminés, riches en minéraux, oligo-éléments et en Oméga-3.

Que mange un chaton après le sevrage ?

Le sevrage s’effectue en général sur une durée de 4 semaines. Bien que votre chaton s’adapte à une nouvelle habitude alimentaire, il est impératif de faire attention à ce que vous lui donnerez à manger.

L’alimentation idéale

Comme le système digestif du chaton est encore en plein développement, il est préférable de lui fournir de la nourriture facile à digérer. Elle doit cependant renfermer des protéines et des prébiotiques pour optimiser ses défenses immunitaires. Dans ce cas, la pâtée peut être une alternative intéressante pour éviter les troubles digestifs. Pour les croquettes, vous pouvez les humidifier avec du lait maternisé pour qu’elles ramollissent. Cela simplifiera également leur assimilation par votre petit animal. Assurez-vous de toujours remplir la gamelle de ce dernier afin qu’il puisse s’hydrater correctement.

Les produits à éviter

Pour le chaton, les croquettes pour chat adultes sont à proscrire. Ces denrées intègrent dans leur formule des composants inappropriés à leur bien-être. Par ailleurs, ces éléments sont susceptibles de causer différents troubles, des allergies ou des irritations. De préférence, choisissez les croquettes dédiées aux chatons sevrés chez le vétérinaire ou dans un magasin spécialisé.

Même si votre boule de poils consomme déjà de la nourriture solide, vous pouvez toujours lui donner du lait. Cependant, le lait doit être maternisé. Évitez le lait stérilisé qui pourra provoquer de graves diarrhées chez votre animal de compagnie du fait de sa forte teneur en lactose.

Le nombre de rations par jour

À cause de son rythme de croissance élevé, votre chaton aura besoin d’apports énergétiques importants. De ce fait, vous devrez lui donner à manger fréquemment, toutefois, en petite quantité. Pendant 4 semaines après le sevrage, la ration idéale pour votre chaton sera de 4 fois au quotidien. Transitez ensuite vers les 3 repas journaliers progressivement. N’oubliez pas de mettre constamment des croquettes dans son bol pour les grignotages et de l’eau fraîche pour son hydratation (à changer maintes fois dans la journée pour l’encourager à boire).

Aménager un espace privilégié pour mon chaton

Le bien-être et la bonne croissance de votre chaton ne dépendra pas seulement de la qualité de son alimentation. Considérez également son environnement de vie. Les quelques conseils suivants vous aideront à cet effet.

Un chat rayé gris installé sur un arbre a chat beige dans le salon d'une maison. il y a une chaise marron dans le fond.
Les arbres à chat et autres équipement d’intérieur sont un bon moyen d’occuper un chaton;

Comment faire une litière pour chaton ?

Dans le commerce, vous aurez l’occasion de découvrir différents types de litières. Néanmoins, certains contiennent parfois des produits chimiques dangereux votre petit animal. La solution, fabriquez la vôtre avec du papier journal comme composant de base.

Dans un premier temps, mouillez le papier journal avec de l’eau tiède et ajoutez une lessive biodégradable. Faites en sorte d’avoir une texture proche de celle de l’avoine. Utilisez ensuite une passoire pour égoutter la consistance avant de la mouiller à nouveau. Toujours à l’aide de la passoire, drainez autant d’eau que possible. Mélangez le résultat obtenu avec du bicarbonate de soude. Cette opération se fait manuellement, mais de préférence, enfilez des gants. Essorez le tout et laissez sécher. Une fois cette étape réalisée, déposez le papier dans le bac à litière sur une épaisseur de 2.5 cm. Mettez ensuite la litière dans un endroit calme et accessible, loin des regards indiscrets, car les chats sont des animaux très pudiques.

Une ou deux gamelles ?

D’une manière générale, on prépare habituellement deux gamelles pour son chaton. L’une sera dédiée à la nourriture et l’autre fera office d’abreuvoir, réservé uniquement à son hydratation.

 Le nombre de gamelles sera en fonction de l’effectif de boules de poils que vous aurez à la maison. Donc si vous avez deux chatons, prévoyez-en quatre.

Le griffoir

Dès son plus jeune âge, et en grandissant, votre chat aura instinctivement besoin de faire ses griffes. Alors, pour que tout votre mobilier ne devienne pas un champ d’expérimentation pour ses séances de griffages, pensez à lui offrir un griffoir. Il en existe plusieurs types dans le marché. Chacun correspond évidemment au profil de chaque animal. Si votre chat préfère par exemple les escalades, il y a les griffoirs dits « tours » ou verticaux, s’il est plus sédentaire, vous pouvez lui offrir un modèle horizontal.

Le chaton et les interactions sociales

Le chat a toujours été décrit comme étant un animal solitaire, à l’inverse du chien qui aime s’organiser en meute. Il n’est cependant pas asocial et les interactions dès son plus jeune âge forgent sa personnalité une fois adulte. Les trois premiers mois de sa vie seront décisifs quant à son caractère et à son comportement.

Habituer mon chaton à la présence d’étrangers

La socialisation de votre chaton est une phase à ne pas négliger. Toutefois, sachez que la race de votre chaton joue également un rôle dans sa personnalité. Dans tous les cas, ne forcez pas votre compagnon à interagir avec vous. Il le décidera de lui-même quand il le voudra. Aussi, mettez-vous à sa hauteur pour ne pas l’intimider. Si vous vous tenez debout face à lui, cela risquerait de l’effrayer. Lorsqu’il s’approche de vous, faites de longs mouvements pour le caresser et le rassurer.

Il doit impérativement se familiariser avec vous avant de s’habituer à voir d’autres personnes. Pour ce faire, vous pouvez inviter de la famille ou des amis chez vous pour qu’il s’acclimate à de nouvelles ambiances et qu’il rencontre de nouvelles têtes. Laissez-lui le temps s’il préfère rester en retrait. Sa curiosité l’emmènera vers les étrangers tôt ou tard.

Comment tisser des liens avec mon chaton ?

Tout d’abord, vous devrez apprendre à comprendre la personnalité et le comportement de votre chaton. Pour qu’il se sente en confiance et se mette à l’aise, donnez-lui ce dont il a besoin : nourriture, espace de vie privilégié. Le chaton est également très joueur. Consacrer des séances régulières de jeux avec votre petit animal renforcera vos liens d’amitié. Caressez-le et brossez son pelage. Cela permet de créer un sentiment de sécurité et de confort chez votre félin.

Les soins sanitaires à apporter à un chaton

Toujours dans le volet « comment prendre soin de votre chaton ? », certaines pratiques fondamentales favorisent la santé et le bien-être de votre animal. Nous en parlons justement ci-après.

Le brossage

Brosser les poils de son chaton ne permet pas seulement de tisser des liens entre vous. Cela évitera l’accumulation des poils morts. Vous éviterez ainsi à votre animal de souffrir à cause d’un excès de boules de poils dans son appareil digestif.  Par ailleurs, cette pratique optimise également la circulation sanguine du félin.

La pesée

Surveiller la courbe de croissance de votre chaton est un bon moyen de vous rendre compte de son développement. Si à la naissance, votre chaton pèse environ 100 g, il doit gagner ensuite 5 à 10 g tous les jours jusqu’à sa deuxième semaine. Dans les 3 mois après sa naissance, il doit peser dans les 700 g. À 8 mois, son poids atteint au moins 2.5 kg.La pesée s’effectue régulièrement pour savoir si l’animal grandit normalement. De préférence, pratiquez-la à la même heure, quotidiennement durant les premières semaines. Passé ce délai, vous pouvez le faire hebdomadairement quand le petit aura un mois d’âge.

Les vaccins

Les anticorps produits par le lait de leur mère durant l’allaitement renforcent le système immunitaire du chaton contre les bactéries, les champignons et les parasites. Cependant, cela ne suffit pas pour stopper certains virus, d’où la nécessité de procéder à quelques vaccins préventifs sur votre animal durant ses premières semaines de vie.

Les vaccins systématiques pour le chaton font partie des soins qui l’aideront à se protéger du virus de la panleucopénie féline, l’herpèsvirus félin et le calicivirus félin. La vaccination contre la rage et la vermifugation sont également des mesures préventives à ne pas omettre.

En conclusion: Quelle est la meilleure façon de s’occuper d’un chaton?

Prendre soin d’un chaton peut être un travail fastidieux pour ceux qui ne savent pas par où commencer. Des précautions doivent être prises pour éviter que votre chaton tombe malade. Cela vous permettra également de lui assurer de meilleures conditions de vie. Si vous le faites avec amour et patience, et en suivant ces quelques conseils, l’adaptation de votre petit félin dans son nouvel environnement se passera sans encombre.Parlez-nous de votre expérience. Comment avez-vous vécu l’arrivée des nouveaux chatons dans votre foyer ? Quelles mesures avez-vous prises pour garantir leur bien-être ? Quelles difficultés avez-vous rencontré ? Racontez-nous votre version. Nous vous invitons à nous laisser un commentaire. Take care !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.