Panier

Service client Français  🇫🇷

-10% MAINTENANT AVEC LE CODE HALLO10

4,8/5 Avis clients ★★★★★

Comment immobiliser un chat agressif ?

Votre chat a le poil hérissé et la queue levée ? Il grogne et prend une position menaçante ? Éloignez-vous-en un peu, car il se pourrait que l’animal devienne agressif envers vous-même si vous êtes son maître.

Avant d’entamer toute tentative d’approche, il s’avère nécessaire de comprendre pourquoi votre compagnon agit de la sorte. Se montre-t-il hostile envers un nouvel arrivant dans votre foyer ? Est-il effrayé ? A-t-il mal ou essaye-t-il seulement de défendre son territoire ?Dans les lignes qui suivent, nous vous expliquons les causes probables du comportement de votre félin. Nous vous donnerons également quelques astuces pour le calmer et l’immobiliser.

Un chat noir aux yeux noirs est énervé et est immobilisé par une main d'homme blanc sur un fond blanc
Lorsque le chat devient agressif, il est difficile de l’immobiliser sans risque.

Qu’est-ce qui rend un chat agressif ?

Le chat ne montre généralement pas d’agressivité gratuite. S’il fait preuve de férocité, c’est bien à cause d’une situation qui l’insupporte. Les raisons suivantes peuvent être à l’origine de ce changement de comportement soudain.

Un sevrage précoce

La plupart des spécialistes s’accordent à dire qu’un chaton ne devrait pas être séparé de sa mère avant au moins l’âge de deux mois. Ils ont en effet observé qu’un chat adulte sevré trop tôt présentait souvent des troubles du comportement. Ils sont en outre moins propres, craintifs, hyperactifs, très émotifs et parfois agressifs.

L’apprentissage de la mère s’avère d’une grande importance jusqu’à l’âge de 3 mois. Plus l’animal restera avec celle-ci, plus il se montrera stable émotionnellement.

Prévoyez un nid douillet pour la petite famille. Dénichez le matériel nécessaire chez Chatounette.

La peur et le stress

Beaucoup de situations peuvent créer la peur et le stress chez le félin. Parfois, des gestes anodins de votre part sont interprétés comme une menace par l’animal. Il montrera alors ses griffes pour s’apprêter à se défendre.

L’arrivée d’un bébé, d’un nouveau chien ou d’autres animaux engendrera également un sentiment d’anxiété. Votre compagnon deviendra petit à petit agressif dans le but de défendre son territoire.

Envahissement de son espace vital

Les chats sont naturellement très affectifs. Ils recherchent en permanence l’attention et le réconfort de leur maître. Néanmoins, vous ne devez pas abuser des câlins et des caresses. De trop longues séances pourraient l’énerver et l’animal se mettra à vous griffer ou à vous mordre pour vous le faire comprendre.

Par ailleurs, l’animal a également tendance à se montrer possessif. Si vous pénétrez dans son endroit favori ou dans l’espace où il a l’habitude de se reposer, il pourrait se mettre à grogner pour vous chasser.

Maladies

Si votre animal félin ressent une douleur interne intense, il se montrera beaucoup plus agressif que dans ses habitudes. Cela tout simplement pour exprimer sa souffrance.

Dans ce cas, si le comportement de votre compagnon empire, il reste préférable de consulter un vétérinaire. Parmi les pathologies à envisager, on distingue l’hyperthyroïdie et l’arthrose.

Identifier les comportements d’un chat agressif

Vous vous demandez comment reconnaître un chat agressif ? Eh bien ! Plusieurs signes peuvent vous interpeller dans son langage corporel. Nous vous en parlons justement dans ce qui suit.

Les poils hérissés

Un chat blanc effrayé aux poils et à la colonne hérissés sur un sol de pierre gris. Il y a un mur gris dans le fond et une plante verte
Essayer d’immobiliser d’immobiliser un chat agressif n’est pas sans danger.

Plusieurs situations peuvent hérisser les poils d’un félin. Cela arrive le plus fréquemment lorsque le chat a peur, mais cette réaction est également observée chez un animal agressif.

Pour différencier les deux cas, un chat craintif se hérisse tout le poil. Chez un matou en colère, le phénomène se concentre surtout sur une bande de poils dans son dos.

Le regard menaçant et les oreilles aplaties

Agressif, un chat observera la menace avec des pupilles dilatées. Si vous remarquez ce changement soudain dans les yeux de votre compagnon félin, tenez-vous prêt à une possibilité d’attaque. Il reste préférable de vous écarter pour lui laisser le temps de se calmer et ainsi éviter de vous faire griffer et mordre.

Vous pouvez également évaluer l’agressivité du chat en observant la position de ses oreilles. Si celles-ci sont levées vers l’avant, l’animal est serein. Si elles s’aplatissent sur les côtés, le félin peut devenir brutal à tout moment. Et si elles s’affaissent vers l’arrière, la férocité du félin a atteint son plus haut niveau et les risques d’agression sont très élevés.

Les grognements

On parle ici de langage oral. Lorsque le chat se sent menacé, ses miaulements se transforment en grognements et peuvent même devenir des feulements quand l’animal est très agressif.

Pour se défendre en cas de crainte, le félin se mettra également à cracher. Les cris poussés dans une bagarre entre chats se montreront puissants et rauques.

Une position d’intimidation

La différence entre un félin craintif et agressif se trouve dans l’hésitation à passer à l’action. Un chat stressé et qui a peur adopte une posture défensive tandis que le matou agressif montrera plus de détermination et passera plutôt à l’offensive.

Dans cette résolution, l’animal va surélever son arrière-train tout en gardant son dos bien droit. Sa queue quant à elle ne tient pas en place et bouge de manière irrégulière.

Comment agir face à un chat agressif ?

En pleine situation de stress, un chat restetrès imprévisible. La prudence s’avère de mise chaque minute. Ces quelques conseils vous aideront à adopter la meilleure attitude face à la méfiance de votre animal.

Éviter le contact des yeux

Lorsque votre chat se montre agressif, le mieux que vous pouvez faire sera de ne pas tourner autour de lui. Vous devriez même ignorer sa présence, car plus vous l’observerez pour essayer de savoir ce qui lui arrive, plus il prendra cette attention comme un signe d’intimidation.

Si vraiment vous vous inquiétez pour votre compagnon, détournez votre regard vers un objet qui est proche de lui et évitez à tout prix de le fixer. Sans cela, l’animal pourrait se précipiter vers vous pour vous sauter au cou. C’est en effet un comportement typique chez les prédateurs.

Éviter les mouvements brusques

Un chat à fleur de peau sur-interprétera le moindre de vos gestes. Si vraiment vous devez passer à côté de lui pour vaquer à vos occupations, restez calme et ne vous précipitez pas vers l’autre pièce. Cela pourrait faire sursauter votre matou et son anxiété ne s’en portera pas mieux.

Pour vous approcher de lui, mettez-vous à sa hauteur en signe de respect et pour lui montrer que vous venez en paix. Avancez ensuite tout doucement sans faire de mouvement superflu. Veillez en outre à garder l’équilibre, car si vous flanchez un instant, votre compagnon pourrait avoir peur et vous attaquer dans la même seconde.

Respecter son espace

Un chat agressif qui affiche des problèmes de comportement a besoin qu’on le laisse un peu seul. Si vous lui donnez le temps nécessaire pour se calmer, il viendra vers vous de son propre chef. Vous n’aurez pas ainsi à risquer de vous faire mordre.

Par ailleurs, évitez d’envahir son territoire. Ne lui apportez même pas à manger. Laissez sa gamelle à son emplacement habituel dans la maison. Il s’en approchera le moment venu.

Comment apaiser un chat agressif ?

Le comportement d’un chat agressif peut être instantané ou durable. Dans les deux cas, vous devez savoir comment calmer votre félin. Vous pouvez par ailleurs cultiver le caractère de votre matou et lui apprendre les bonnes manières par l’intermédiaire de jeux interactifs

Comprendre la cause de son comportement

Si votre chat est de nature craintive, il se montrera agressif avec toutes les choses qu’il considèrera comme une menace. Il peut notamment s’agir d’étrangers, de nouvel animal de compagnie, d’un nouveau-né, d’un insecte ou d’un chat voisin. Dans ces cas, son anxiété sera passagère. Laissez seulement le félin s’apaiser seul dans son coin.

Pour un matou abandonné trop tôt par sa mère, la situation peut s’avérer plus complexe. L’agressivité fait partie intégrante de son caractère. Ici, la rage peut réapparaître à tout moment. Il semble préférable d’emmener votre chat chez un vétérinaire pour connaître vos options de traitement.

Saisir le chat par la peau du cou

Cette pratique est très courante pour calmer les félins qui mordent ou griffent soudainement. Prendre l’animal par la peau du cou lui rappelle le geste maternel. En effet, c’est cette façon qu’une chatte porte ses petits.

Votre compagnon se sentira vite rassuré par cette action et il se calmera instantanément. Cela dit, veillez à adopter les bons gestes dans cette manœuvre. Surtout, ne tenez pas le matou face à vous. Vous serez alors à portée de ses pattes et vous pourriez vous faire griffer.

Corriger le caractère agressif de votre chat sur le long terme

Le chat est un animal très émotif. À cause d’événements antérieurs à son arrivée chez vous, il pourrait en effet mal se comporter et mettre du temps à s’adapter à son nouvel environnement. Son caractère agressif risque alors de se manifester tous les jours.

Pour y remédier, renforcez vos liens à l’aide de jeux. Si la socialisation n’est pas encore possible, vous pouvez lui aménager un arbre à chat par exemple. Il pourra ainsi se dépenser sur cette structure pour évacuer sa frustration.

Enrichir l’alimentation de votre compagnon félin peut également aider à l’adoucir. Une bonne nourriture reste toujours réconfortante.

Quelle technique utiliser pour immobiliser un chat agressif ?

D’un point de vue général, beaucoup s’accordent à dire qu’il ne faut pas essayer d’immobiliser un chat agressif. Les risques encourus peuvent être très dangereux. Toutefois, dans certaines situations, cette action reste la seule solution pour apporter les soins nécessaires au chat. Voici donc quelques astuces pour procéder dans les règles.

Le matériel nécessaire

Un chat peut griffer à tout instant lorsqu’il est agressif. Certaines prédispositions restent alors de mise pour sécuriser l’opération d’immobilisation.

Afin de prévenir une attaque, prenez un objet assez large qui fera office de bouclier. Vous pouvez opter pour un sac à dos rembourré, une blanche en bois ou encore un oreiller. Il est en outre également préférable de porter des gants pour éviter de se faire griffer violemment les mains.S’il est impossible d’attraper l’animal par la peau du cou, prévoyez une grande serviette pour l’emmailloter.

Comment immobiliser un chat agressif ?

Pour immobiliser un chat, vous devez passer par plusieurs étapes. Il est recommandé de ne pas en brûler une sous peine d’échec des opérations.

  • Phase 1 : Créez une diversion : aidez-vous d’une autre personne qui enclenchera par exemple l’aspirateur. Ce bruit attirera l’attention de votre chat et il en oubliera presque votre présence.
  • Phase 2 : L’approche : en brandissant un bouclier de protection, approchez furtivement le félin. Ne baissez pas votre garde, car le matou pourrait bien vous attaquer par surprise.
  • Phase 3 : La saisie : pour attraper le cat sans risquer de vous blesser, placez votre main sur la peau de son cou. Veillez à agir vite, mais dans le calme. Si vous vous précipitez trop, vous pourriez faire du mal à votre compagnon et celui-ci s’agitera davantage. Dans le cas où l’animal est très actif, préparez la serviette. Couvrez-le entièrement de celle-ci. Cela réussira à entraver tous ses mouvements. Il ne vous restera plus qu’à attendre que la boule de poils se calme.

En conclusion: La meilleure méthode pour immobiliser un chat agressif

faites attention aux dents et aux griffes du chat agressif. S’il est contrarié, l’animal ne manquera pas de vous mordre et de vous griffer. Avant de le saisir, essayez de calmer le chat du mieux que vous pouvez. Apportez-lui par exemple sa nourriture préférée ou son jouet favori. Cela dit, dans cette manœuvre, écartez-vous le plus possible de l’animal.

Il est fortement déconseillé de tenter d’apaiser le félin en le caressant. Cela ne fera qu’attiser davantage sa rage et vous pourriez vous blesser dans cette intention.

Idéalement, laisser le matou tranquille s’avèrera être la meilleure solution. Attrapez-le par la peau du cou seulement si cela est vraiment nécessaire. Ne recourez à l’immobilisation par la serviette que si l’animal est intraitable ou s’il risque de se blesser lui-même.

Et vous ? Comment avez-vous géré l’agressivité de votre chat ? Comment s’est-il finalement calmé ? Avez-vous déjà tenté d’arrêter une bagarre entre chats ? Quels conseils donneriez-vous en ce cas ? Comment avez-vous empêché votre chat de griffer ? Comment votre chat a-t-il évolué par la suite ? Votre expérience nous intéresse, parlez-nous-en en commentaires.