Panier

🔥 BLACKFRIDAY : -20% MAINTENANT AVEC LE CODE FRIDAY20

Comment voit un chat ?

Vous vous demandez si les chiens et les chats ont la même perception du monde ou si au contraire le félin voit de la même façon que les humains. Eh bien ! Nous nous faisons ici un plaisir de vous expliquer la physiologie de l’œil du chat et ce que cela entraîne pour sa vision.

De sa naissance à l’âge adulte, les yeux du matou connaissent une évolution caractéristique. Cela se manifestera notamment par leur changement de couleur notable. Mais cette transformation a-t-elle un impact sur la qualité de la vue de l’animal ? Vous en saurez davantage dans les lignes qui suivent.

L'oeil vert clair d'un chat rayé gris sur un fond de nature verte
Assez difficile de s’imaginer en réalité comment voit le chat.

Comment se composent les yeux du chat ?

Pour comprendre le fonctionnement des yeux du chat, il faut savoir de quoi ceux-ci se composent. Dans cette optique, nous vous détaillons dans ce qui suit les différentes parties qui forment cet organe de la vue du félin.

Le globe oculaire

Il s’agit de l’œil proprement dit. Celui-ci est constitué de plusieurs parties qui ont chacune leur fonction dans la vision. Si nous récapitulons un peu la coupe de l’œil du chat, on distingue de l’extérieur vers l’intérieur :

  • La cornée : c’est la membrane antérieure de l’œil. Elle réfracte les rayons lumineux et protège les yeux du félin.
  • L’humeur aqueuse : liquide transparent produit par le corps ciliaire. Il nourrit le cristallin et la cornée en y transférant les nutriments. Il régularise également la pression intraoculaire pour la prévention du glaucome par exemple.
  • L’Iris : il s’agit de la partie de l’œil du chat qui se contracte. Grâce à cette capacité innée, l’animal peut réguler la qualité de la lumière qu’il perçoit selon les situations.
  • La pupille : trou faisant partie de l’iris et qui se trouve en son milieu. C’est par cet endroit que la lumière entre avant d’être capturée par la rétine.
  • La rétine : membrane interne située au fond de l’œil du chat. La rétine se compose de nerfs photorécepteurs en forme de cônes et de bâtonnets. C’est à ce niveau que la transmission des informations au cerveau s’effectue.

Vous pouvez tester le bon fonctionnement des yeux du chat en le faisant pourchasser des jouets par exemple.

Les annexes oculaires

On parle ici des parties extérieures à l’organe. C’est à proprement parler, les zones que l’on voit.

  • La paupière supérieure et inférieure : il s’agit de la petite peau repliée qui sert de protection extérieure à l’œil. Les poils qui les composent retiennent les poussières et autres débris qui pourraient infecter les yeux du chat.
  • La membrane nictitante : également appelée la troisième paupière. C’est une partie de la conjonctive. On y trouve en outre une glande lacrymale.

La vision du chat à la naissance

À sa naissance, l’homme ouvre les yeux quelques heures seulement après sa venue au monde. Il trouve déjà le plein potentiel de cet organe. Chez les chats, cela ne se passe pas exactement ainsi. Ci-après, l’évolution de la vision du chat à partir de son premier jour.

La première semaine de vie du chat

Vous vous demandez comment les chats voient à leur naissance ? Eh bien ! Sachez que cet animal est non seulement sourd, mais aussi aveugle durant la première semaine suivant sa naissance.

De ce fait, sa vie dépend entièrement de sa mère. Celle-ci garde ses chatons près d’elle afin de s’assurer que ces derniers ne prennent pas froid et ne se fassent pas dévorer par d’autres prédateurs.

Heureusement, les petits peuvent tout de même ressentir les odeurs et ils se dirigent d’ailleurs vers les mamelles de leur parent grâce à ce sens.

La première perception du monde du chat

Arrivés à leur deuxième semaine de vie, les chatons ouvrent enfin leurs yeux. Leur vision n’est pas encore parfaite, mais c’est suffisant pour partir explorer leur environnement et apprendre à marcher sur leurs quatre pattes.

Une surveillance permanente est nécessaire à ce stade, car les petits pourraient facilement se perdre et trop s’éloigner de leur mère. Il ne faut pas oublier que les chats, même adultes, ont une vision floue de l’horizon. Pour les nouveau-nés donc le risque demeure grand.

Les changements de couleur des yeux du chat

Au fur et à mesure que les chats grandissent, ils voient mieux. Le changement de couleur de leurs yeux témoigne en outre du développement de cet organe. Pour savoir si tout va bien à ce niveau, vous n’aurez donc qu’à surveiller cette transformation vers l’âge adulte de l’animal.

Les yeux des jeunes chats

Tous les chatons de trois à quatre mois ont la même pigmentation des yeux. Cette couleur s’avère être bleu-gris. Il n’y a pas d’exception, quelle que soit la race de l’animal.

Ce phénomène s’explique par l’absence de couleur de la cornée à cet âge du félin. Celle-ci se montre transparente. Ce qui lui donne en fait sa teinte bleue, c’est la réfraction de la lumière qui s’opère à sa surface. La membrane prend alors la nuance de cette dernière.

Les yeux des chats adultes

Dès l’âge de quatre mois, la vision des chats commence à s’améliorer. On assiste alors à une transformation progressive des couleurs de leur œil. Selon les cas, ce changement peut être précoce ou tardif. Il arrive en effet que l’animal n’obtienne leur pigmentation définitive que vers l’âge de 1 an. Certains maîtres observeront le phénomène vers le huitième et le neuvième mois de leur compagnon.

En ce qui concerne la nuance finale des yeux du chat adulte, elle varie en fonction de la race de celui-ci. Vous pouvez avoir du marron, de l’orange, ou du vert.

Il faut par ailleurs savoir que chez certaines espèces, le bleu des yeux ne change pas. On remarque par exemple ce cas chez les Siamois, les Tonkinois ou encore les Sacrés de Birmanie. Il n’y a donc pas de quoi s’affoler dans cette situation.

Par contre, si vous notez une transformation de la teinte des yeux de votre chat à un âge avancé de celui-ci, emmenez ce dernier chez le vétérinaire. Cela pourrait bien être le signe d’une maladie des yeux causée par une pathologie comme la leucémie. Il se peut également que votre compagnon ait contracté une uvéite.

Comment la vision du chat se définit-elle ?

Selon la science, la perception de la vue diffère d’une espèce à une autre. Ainsi, le chat voit d’une autre manière que l’humain. Nous verrons en outre plus bas comment voit un félin par rapport à un homme.

Le regard d'un chat gris tigré. Ses yeux sont verts clair
Le chat a une vue très précise, mais comment voit-il?

Son champ de vision

Qu’entend-on par champ de vision ? Il s’agit en fait de l’angle de vue du chat. Pour exprimer cette portion d’espace perçu par les yeux de l’animal, nous allons distinguer deux éléments :

  • Les champs de vision monoculaires : il s’agit de la capacité visuelle de chaque œil gauche et droit. Elle est plus élevée que celle des hommes.
  • Le champ de vision binoculaire : c’est le point où se croisent les deux champs monoculaires. C’est là où l’on perçoit le relief.

En termes de valeurs exactes, l’amplitude du champ visuel du chat s’élève à 260°. Ce chiffre n’atteint que les 230° chez l’homme.

Grâce à cette aptitude, l’animal s’inscrit en tant que prédateur. Par rapport à l’humain, le félin est avantagé par sa capacité à suivre la vitesse de mouvement des objets qui l’entourent. Il perçoit également leur luminosité.

Par ailleurs, l’accommodation visuelle du chat, ou tout simplement son aptitude à voir sur plusieurs distances, est inférieure à celle des êtres humains. Sa valeur reste toutefois dans la moyenne. Mais cela entraîne une faible acuité visuelle. En d’autres termes, le félin ne voit ni trop loin ni trop près.

Les couleurs que votre chat perçoit

Le chat et sa vision des couleurs se définissent en un seul terme : « Dichromate ». Pour faire la comparaison, l’homme est « Trichromate » c’est-à-dire qu’il est en mesure de distinguer les trois couleurs fondamentales à savoir le vert, le rouge et le bleu.

Chez le félin par contre, l’œil se compose uniquement de deux cellules en cônes distinctes. Grâce à ces dernières, il est capable de voir le bleu et le vert. La perception des autres couleurs par l’animal est nuancée de gris.

On peut donc également dire que le chien et le chat voient le monde du même œil. Le canin ne distingue pas que le noir et le blanc, comme beaucoup le pensent.

Le chat et sa vision nocturne

La vision des chats et des humains se différencie également par la capacité du félin à percevoir les lumières même dans l’obscurité. On dit de l’animal qu’il est nyctalope. Mais quel est le secret de cette aptitude ? Les réponses ci-après.

Comment les chats voient-ils la nuit ?

Les chats doivent leur vision nocturne à la membrane du fond de l’œil appelée rétine. Celle-ci se compose en effet de plus de cellules en bâtonnets qu’en cônes. La particularité de ces premières c’est qu’elles absorbent davantage de lumière que les secondes. Grâce à cela, les yeux des félins peuvent percevoir les lumières même dans l’obscurité.

Par ailleurs, l’Iris de ces animaux peut se contracter, laissant ainsi plus de lumière pénétrer jusqu’à la rétine. Le chat n’a pas alors besoin d’un éclairage puissant pour voir dans la nuit.

Pourquoi les yeux du chat sont-ils phosphorescents dans le noir ?

La couleur phosphorescente des yeux du chat, lorsqu’on les aperçoit dans l’obscurité, est liée aux fibres réfléchissantes formant une couche dite « tapetum » et couvrant le fond des yeux de ces animaux.

En effet, arrivée à la rétine, la lumière absorbée est ensuite renvoyée à l’extérieur. Voilà pourquoi nous voyons distinctement les yeux du félin dans le noir. Tout simplement parce que ces derniers paraissent alors brillants comme des feux de voiture.

Quand, pourquoi et comment nettoyer les yeux du chat ?

Vous savez maintenant tout sur le fonctionnement des yeux des chats. Dans cette dernière partie de notre article, nous parlerons des différents moyens d’entretenir la vision de ces animaux de compagnie.

Quand et pourquoi faut-il nettoyer les yeux du chat ?

Les yeux des chats sont perpétuellement soumis à l’agression des poussières et de la pollution, et ce malgré la protection offerte par la cornée et les paupières. En s’accumulant, ces corps étrangers enclenchent les sécrétions lacrymales qui vont se diriger petit à petit dans le coin de l’œil. Des croûtes font ainsi leur apparition à ce niveau. Ces dernières peuvent pourtant devenir un foyer pour les bactéries et ainsi engendrer des infections.

C’est de cette manière que votre chat contractera une conjonctivite. D’où la nécessité de nettoyer régulièrement les yeux de nos félins.

Quelle technique pour nettoyer les yeux du chat et avec quel produit ?

Il n’y a aucune obligation à nettoyer les yeux de nos chats tous les jours. Vous pouvez simplement le faire lorsque vous le jugez nécessaire. Une intervention trop fréquente pourrait en outre irriter votre félin.

Pour procéder à la tâche, munissez-vous d’un morceau de coton et imbibez-le de liquide physiologique. Tamponnez ensuite l’œil de votre matou avec.

Si les yeux de votre compagnon sont déjà infectés, demandez des conseils vétérinaires. Le praticien vous prescrira certainement un collyre ou une autre solution de nettoyage.

En conclusion: Sachez enfin comment votre chat voit

Le chat a une vision différente de celle des hommes. Si ce que voit le chat apparaît plutôt verdâtre à cause de sa perception bichromate, l’humain lui a la capacité de distinguer toutes les couleurs grâce à sa capacité trichromate. En résumé, on peut dire que le chat possède la même vision que le chien en ce qui concerne les différentes nuances.

Pour ce qui est de son champ de vision, l’animal bénéficie d’une amplitude de 260°. Ce qui est légèrement supérieur à celle de l’homme qui est évaluée à 230°. Cette capacité permet au félin d’optimiser ses aptitudes en chasse, car il perçoit facilement les mouvements de ses proies.

Vous devez en outre savoir que les chats ne voient pas à leur naissance. Leur vue ne se développe qu’à partir de l’âge d’une semaine. La couleur de leurs yeux passe du bleu gris à leur teinte finale entre le huitième mois et le douzième mois. De cette manière, vous pouvez surveiller le bon développement de cet organe.

Pour en connaître davantage, vous pouvez consulter les travaux du chercheur Nickolay Lamm.

Avez-vous trouvé cet article instructif ? Quels conseils donneriez-vous pour entretenir les yeux de nos félins ? N’hésitez pas à nous écrire en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *