Panier

🔥 JOYEUSES FÊTES : -10% MAINTENANT AVEC LE CODE NOEL10

Peut-on donner du lait au chat?

Le plus souvent, on affiche le chat comme un animal buveur de lait. Cependant, même si cette boisson est très appréciée de nos félins, elle ne se présente pas toujours comme le meilleur choix pour eux. En effet, au fur et à mesure que nos compagnons grandissent, leur appareil digestif tolère de moins en moins le lactose

Est-il alors bon de continuer à leur proposer ce breuvage ? Jusqu’à quand peut-on le leur offrir ? Quels sont les risques pour leur santé ? Quelles sont les alternatives au lait ? Et quels autres aliments peuvent aussi être dangereux pour nos chats ? Nous vous invitons à en apprendre davantage dans les lignes qui suivent.

Une petite fille au t shirt rose est assis à une table blanche ou un petit chaton gris et noir boit du lait dans un bol transparent
Le lait maternisé est le seul lait qui peut être donné au chaton

Quel lait donner à mon chaton ?

Avant de recueillir un nouveau compagnon chez soi, il faut s’informer sur comment s’en occuper. La première connaissance à acquérir concerne son alimentation pour le maintenir en vie et en bonne santé. Si vous envisagez de prendre à votre charge un chaton nouveau-né, voici ce que vous devez savoir.

L’alimentation d’un chaton

À sa naissance jusqu’à ses trois mois, le chaton se nourrit exclusivement du lait de sa mère. Son système digestif n’étant pas encore mature, le lait maternel est la seule alimentation qu’il puisse tolérer. Par ailleurs, la tétée lui permettra également de renforcer son système immunitaire. 

Vers l’âge de 2 mois, les chatons apprennent pas à pas à être indépendants. Leur mère s’en éloigne progressivement et les petits commencent à se nourrir dans la gamelle de cette dernière. À ce moment précis, il est important que vous nourrissiez vos chats avec des aliments mi solides mi liquides. Leur donner du lait maternisé est le plus sollicité dans ce cas. 

Vous pouvez certes proposer à vos animaux du lait de vache, mais sachez que celui-ci n’est pas assez riche en nutriments pour garantir la santé future de vos petits compagnons. De plus, la forte présence de lactose dans cette boisson peut être nocive pour les chatons.   

Comment nourrir un chaton abandonné ?

Il n’est pas rare que certains chatons soient abandonnés à la naissance. La séparation de leur mère les prive alors de la tétée. Que faire dans ce cas ? 

Dans un premier temps, évitez le lait de vache ainsi que le lait pour bébé. Ils ne sont pas tolérés par le système digestif encore jeune du chaton. Les vétérinaires recommandent le lait maternisé pendant un à deux mois. En termes de fréquence, il faut compter 4 à 6 biberons par jour (10 à 15 ml de lait 4 fois par jours ou plus) selon la demande de votre petit félin.

Le lait pendant et après le sevrage

Pendant le sevrage, vous devrez diminuer la quantité de lait maternisé à donner à votre chaton. Pour compléter l’alimentation de ce dernier, ajoutez dans sa gamelle des croquettes pour chatons. Vous pouvez les ramollir dans de l’eau ou à même le lait pour chats

Après le sevrage, le lait peut encore faire partir du régime de votre chaton. Toutefois, ne lui en proposez que 2 à 3 fois par semaine, car son système digestif commence à mal le digérer. Votre compagnon pourrait alors souffrir de diarrhée.

Pourquoi le lait est-il nocif pour le chat ?

Dans une époque pas si lointaine, il était monnaie courante de donner du lait au chat. Grâce à l’avancée de la science, plusieurs découvertes ont été faites sur les effets que cette boisson pouvait avoir sur nos félins. Découvrez ci-après en quoi cet aliment peut s’avérer dangereux pour cet animal.

Intolérance au lactose

Le lait contient plusieurs agents pathogènes que même les humains peuvent ne pas supporter. Le système digestif du chat étant moins développé, les risques sont d’autant plus grands chez cet animal. Cependant, l’intolérance ne concerne pas tous les sujets. Certains chats ne connaissent aucune difficulté sanitaire après avoir bu du lait de vache. 

Ainsi, il s’avère important de faire les tests. Pour savoir si votre compagnon félin s’accommode à cette boisson, versez-en quelques gouttes dans l’eau de sa gamelle. Si après s’être désaltéré le chat souffre de diarrhée, a une selle molle ou vomit, c’est qu’il ne digère pas très bien le lactose.

Allergie aux protéines de lait

Les protéines de lait font partie des nutriments que les chats ont du mal à supporter. Cette intolérance cause différents symptômes : 

  • Troubles digestifs 
  • Rougeurs cutanées 
  • Irritations de la peau 
  • Otites

Troubles de l’appareil respiratoire

Manque de lactase dans l’organisme du chat

Qu’est-ce que la lactase ? Il s’agit d’un groupe d’enzymes ayant pour rôle de décomposer le sucre contenu dans le lait. Si cette enzyme est très présente dans les premières semaines de vie d’un chaton, son nombre est moins important chez le chat adulte. À cause de ce facteur, il devient de moins en moins apte à digérer le lait. Pour cette raison, il est conseillé de ne pas donner du lait de vache, de brebis, de chèvre ou du lait végétal à votre chat

Si votre animal aime le goût du lait, vous pouvez lui offrir dulait délactosé contenant de la lactase. Dans la mesure où votre félin tolère bien cette boisson, vous pouvez lui en proposer deux à trois dans la semaine, sans que cela ait de conséquences néfastes sur sa santé.

Qu’en est-il des produits laitiers ?

Si en moyenne 50 % des chats sont intolérants au lactose, certains produits laitiers peuvent cependant être inclus dans leur régime à petite quantité. En effet, les dérivés du lait ne contiennent que très peu de lactose et ont ainsi peu de risque d’affecter la santé de votre animal.

Le fromage

Véritables amateurs de graisses et de protéines, les chats détectent facilement l’odeur des aliments qui en sont riches. Parmi ceux qu’ils préfèrent, on compte le fromage. Si votre animal de compagnie l’affectionne tant, c’est parce qu’il contient généralement du sel. Toutefois, il n’est pas conseillé de lui en donner à répétition. Une consommation modérée est recommandée, car les risques de diarrhées ne sont pas à exclure. 

Proposez du fromage à votre chat en guise de friandises. Vous pouvez lui en donner une à deux fois par semaine ou un peu plus s’il supporte bien le produit. Par ailleurs, faites attention au choix du fromage que vous lui offrez. Le fromage de chèvre est en outre meilleur pour l’animal que le fromage de vache. Suivez toujours les recommandations diététiques de votre vétérinaire. 

Si vous craignez que votre animal de compagnie fasse une réaction à ce produit laitier, vous pouvez opter pour des snacks à base de fromage. Ils sont spécialement préparés pour donner un plaisir gustatif sans danger à votre chat.

Le yaourt

Au même titre que le fromage, le yaourt est une friandise pour chats. À la différence du premier, le yaourt est un produit laitier qui est plus facilement digéré par l’animal. Cela grâce au lactose ici transformé en acide lactique. De plus, sa richesse en probiotiques le rend bénéfique à la santé de nos félins. Cependant, veillez à ne leur donner que du yaourt nature. Ceux aromatisés contiennent des ingrédients nocifs à la santé de nos boules de poils : additifs, sucre, conservateurs, etc.

Attention ! Même si le yaourt semble sans danger pour l’animal, une surconsommation peut entraîner des troubles digestifs. Le fond du pot fera très bien l’affaire en guise de gâterie. Ceci dit, si votre compagnon présente une allergie sévère au lactose, il faudra éviter de lui en proposer même à petite dose.

Quelles boissons pour mon chat ?

L’hydratation est primordiale pour les chats. Une déshydratation peut créer plusieurs complications sanitaires comme la diarrhée, les halètements, la léthargie, les vomissements, la perte d’appétit et même la constipation. Si le lait est donc peu recommandé, quelle boisson offrir à votre chat ?

L’eau

L’eau est la meilleure solution d’hydratation pour le chat. Il faut en outre séparer sa gamelle d’eau de son bol pour croquettes. La quantité moyenne recommandée par jour est de 40 à 60 ml par kilogramme. En été, lorsque la chaleur atteint des pics élevés, vous pouvez donner à vos félins jusqu’à 100 ml d’eau au quotidien.

Il peut arriver que l’animal soit réticent et ne boive pas comme il le devrait. À vous de l’y encourager. Placez par exemple sa gamelle à ses endroits favoris ou placez à côté son jouet préféré. Sinon, ajouter un peu d’eau à ses croquettes ou à sa nourriture habituelle. 

Par ailleurs, n’oubliez pas de changer régulièrement son eau, car si celle-ci est sale ou odorante, le félin ne voudra pas s’en abreuver.

Du jus de fruits

Le jus de fruits n’est pas nocif pour les chats. Ces derniers peuvent en consommer une à quelques gorgées par jour. Il ne faut cependant pas en abuser, car l’animal est avant tout carnivore. Il n’a donc pas le besoin de manger des fruits ou encore des légumes.

Aussi, à grosse quantité, le jus de fruits peut causer une diarrhée. Si vous en proposez à votre compagnon, n’y ajoutez pas de sucre. 

Il est également à noter que certains fruits peuvent être toxiques pour lui. C’est par exemple le cas des agrumes. De préférence, donnez à votre boule de poils des morceaux de fruits sans graines et épluchés.

Le Lait sans lactose

Si le lait de vache est toxique pour le chat, il existe aujourd’hui une alternative à cette boisson à savoir le lait sans lactose. Dans ce produit, on a supprimé le lactose et ajouté de la lactase pour rendre sa digestion plus facile pour l’animal. Ce liquide est en outre également adapté à l’Homme. 

Grâce à ce breuvage, vous pouvez donner un petit plaisir à votre compagnon félin sans craindre pour sa santé. Cependant, il faut en modérer la consommation. Demandez les conseils de votre vétérinaire pour bien vous y prendre.

Et les autres aliments à éviter pour son chat ?  

Le lait et les produits laitiers ne sont pas la seule nourriture dont il faut se méfier concernant l’alimentation du chat. Certaines denrées et friandises que l’on rencontre souvent dans les ménages peuvent également conduire à des problèmes de santé voire à la mort de l’animal. Ci-après, notre liste à éviter.

Le chocolat

Contenant de la théobromine en quantité, le chocolat est nocif tant pour le chat que pour le chien. En effet, leur organisme n’est pas apte à éliminer cette substance. En conséquence, ces animaux peuvent subir une intoxication alimentaire.

Le café

La caféine est un véritable poison pour chat. Sa présence dans le corps du félin entraîne chez lui une tachycardie. Une consommation, même accidentelle, de café peut donc engendrer le décès de votre animal de compagnie.

Le blanc d’œuf

Même pour les Hommes, le blanc d’œuf est difficile à digérer. Chez le chat, en manger entraîne de fortes diarrhées. Par ailleurs, l’avidine contenue dans cet aliment élimine la vitamine B8 responsable du métabolisme des protéines et de la graisse.

La charcuterie

Le taux de gras élevé dans un jambon ou dans une autre charcuterie peut conduire à une inflammation du pancréas. Cette maladie se développe vite et a des conséquences néfastes si le traitement n’est pas fait rapidement.

L’oignon et l’ail

L’oignon et l’ail se composent d’une substance que l’on appelle thiosulfate. Celle-ci attaque les globules rouges responsables du transport de l’oxygène. Le chat qui consomme ces denrées sera alors susceptible de contracter une anémie hémolytique.

Un chat obèse gris et blanc couché sur son flanc sur un sol marron à coté d'une carafe et d'un bol de lait
L’excès de lait peut mener un chat a des problèmes de santé

En conclusion, le lait pour un chat finalement : oui ou non ?

En conclusion, le lait n’est préconisé pour le chat que pendant son plus jeune âge et pendant son sevrage. Et encore, il ne faut lui donner que du lait maternisé. En effet, le lait de vache n’est ni assez riche en nutriments ni toléré par son système digestif à cause de son taux de lactose élevé. 

Même si le lait n’est pas bon pour l’organisme du félin, sachez que le goût lui plaît. Si votre animal de compagnie ne présente pas d’allergies sévères, vous pouvez lui proposer des produits laitiers comme le fromage ou le yaourt en guise de friandises ou du lait sans lactose. Attention toutefois à l’excès. 

Si notre article vous a plu, faites-le-nous savoir en commentaires. Nous serions ravis d’échanger avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *