Panier

🔥 SOLDES : -15% MAINTENANT AVEC LE CODE SOLDES15

Déménagement: habituer le chat a une nouvelle maison

Acclimater un chat dans un nouvel environnement prend du temps et entraîne souvent quelques contraintes. Dans un endroit inconnu, l’animal a parfois des difficultés à trouver ses marques. Angoissé par ce changement, son comportement envers son entourage peut balancer du tout au tout. Il arrive même que les plus calmes deviennent agressifs.

Un chat gris aux yeux vert dans une caisse en carton de déménagement il y a d'autres caisse en carton derriere et une plante verte devant
Le déménagement est un évènement important pour le chat

Malgré cela, après un déménagement, il faudra bien que votre félin s’habitue à son nouvel habitat. Pour l’y aider, vous devez comprendre pourquoi il vit mal ce départ et appréhender ses sautes d’humeur afin de mieux agir en conséquence. Dans ce guide, nous vous accompagnons quant aux démarches à suivre pour apprendre à votre compagnon à se familiariser rapidement avec son logement.  

Comprendre l’attachement territorial chez le chat

Si en s’attachant plus à ses maîtres qu’à son territoire le chien s’adapte assez facilement à un déménagement, le chat de son côté le vit très mal. Pour savoir comment y remédier et vous installer tranquillement, vous devez savoir pourquoi ces animaux agissent ainsi.  

La raison en est que le chien a un comportement social tandis que le chat possède un caractère territorial. Son espace lui tient à cœur si bien que même un simple réaménagement des meubles le trouble. Mais pourquoi ? Simplement parce que le félin pose ses marques en urinant ou en griffant, laissant ainsi son odeur un peu partout dans son environnement.

En changeant d’habitation, vous supprimez toutes ces senteurs alors que celles-ci lui servent en quelque sortes d’anti stress. Aussi ces phéromones représentent aussi pour l’animal des repères qui lui prouvent qu’il est bien chez lui et qu’il peut ainsi se sentir en sécurité. D’où sa crainte du déménagement.

Par ailleurs, l’anxiété ressentie par ses maîtres durant le processus peut également déteindre sur le chat. Les différentes agitations au sein de la nouvelle maison ne manqueront pas de le troubler. Ce qui s’ajoutera à son angoisse.

Les changements de comportement du chat qui déménage

La perte de ses repères entraîne chez le chat une certaine désorientation. À cause de cela, il aura tendance à présenter des signes de stress, d’angoisse et parfois même de dépression. Un animal qui avait l’habitude d’être calme pourrait devenir agressif du jour au lendemain. Ce comportement résulte d’une crainte profonde de l’inconnu. Le félin reste aux aguets pour pouvoir se défendre à tout moment. Pendant les premiers jours du déménagement, il est donc préférable de ne pas trop s’en approcher au risque de vous blesser.

un jeune couple assis dans leur nouvelle maison avec leur chat gris dans une boite en carton. il y a des cartons entassés dans la piece
Lors de du déménagement le chat sera changeant, à vous de le laisser découvrir ses repères

En raison de la peur, un chat propre peut régresser et ne plus faire ses besoins dans sa litière. Néanmoins, c’est un premier pas vers l’acclimatation, car il commence à marquer son nouveau territoire. Vous devez donc vous montrer patient à ce sujet et ne pas trop gronder l’animal. Lorsqu’il retrouvera ses aises, il recommencera naturellement à uriner dans son bac à litière.

En outre, il arrive également que le félin se cache dans un coin de l’habitation pendant plusieurs jours. Surtout, respectez son intimité et n’essayez pas de le débusquer par la force. Essayez plutôt de l’appâter avec des odeurs familières comme celles de sa nourriture préférée ou de ses jouets pour chat favoris.

Une pension pour chat: bonne ou mauvaise idée ?  

Si les agitations durant un déménagement nourrissent l’angoisse du chat, serait-il mieux de l’en éloigner ? La réponse est OUI. Nous vous conseillons donc de confier votre animal de compagnie à des amis avant de faire vos cartons et jusqu’à ce que vous soyez installés. Cela contribuera à minimiser son état de stress lorsqu’il découvrira son nouveau logis.

Si aucune personne de votre entourage ne peut accueillir votre boule de poils, l’envoyer en pension constitue une bonne alternative. Malgré les différents facteurs qui pourraient l’angoisser dans ce type d’établissement, les professionnels qui s’en occupent connaissent leur travail. Ils feront ainsi en sorte que le séjour de votre félin soit le plus agréable possible. Pour l’aider à s’accoutumer à cet environnement, nous recommandons de l’y laisser avec ses affaires : panier, gamelle, jouet ou coussin.  

Les avantages de la pension sont nombreux:

  • Votre chat est placé sous bonne surveillance et ne risque pas de fuir.
  • Votre animal ne côtoiera que des chats.
  • Vous évitez de déranger vos proches et surtout vous pouvez venir voir votre compagnon dès que vous en aurez envie.
  • Après quelques jours en pension, le félin peut s’adapter plus rapidement à votre nouvelle maison.

De l’ancienne demeure à la nouvelle maison

Vous l’aurez compris, pour acclimater un chat à votre nouvelle habitation, les odeurs joueront un rôle important. Au lieu de vous demander comment vous pouvez imprégner la maison des phéromones de votre chat, pensez plutôt à exploiter le trajet de votre ancienne demeure jusqu’au point d’arrivée.

Afin que votre matou garde une certaine impression de déjà vu, transportez-le comme si vous l’emmenez chez le vétérinaire tout en agissant normalement. Utilisez pour ce faire son panier de transport habituel. Prenez le soin de ne pas le nettoyer pour que l’animal s’y sente en sécurité. Grâce à cet accessoire, la transition avec le nouvel environnement ne se fera pas de manière brutale. Lorsque l’animal pénétra dans le lieu inconnu, il s’en servira comme repère.

Un chat gris qui passe devant une porte blanche ouverte dans un appartement. Il y a des caisses de demenagement qui sont empilées
Lors d’un déménagement, le chat s’habituera à son nouveau monde en découvrant les lieux par l’exploration

Il se peut que le matou y reste cloîtré pendant quelques jours, mais au moins, son stress se réduit. Installez-le avec son nid dans une pièce chaude et rassurante. Vous pouvez également mettre à sa proximité des objets qui l’appartiennent comme sa litière ou encore sa gamelle. Petit à petit, votre chat sortira de sa tanière pour découvrir l’endroit. Faites preuve de patience jusqu’à ce que ce jour arrive et ne le brusquez pas s’il ne se sent pas encore prêt à sortir de sa zone de confort.

La période d’isolation du chat

Arrivé dans votre nouvelle maison, le chat, poussé par la peur, change de comportement. À cause de son angoisse et de son anxiété, il aura tendance à vouloir s’échapper de votre logement. Pour éviter de perdre votre félin, il est plus sage, dans un premier temps, de l’enfermer dans une pièce.

Dans cette chambre, installez tous les objets qui pourraient apaiser votre compagnon. Ses balles, ses peluches, son coussin, son arbre à chat et bien entendu son panier dans lequel vous l’avez transporté. Comme votre animal pourrait ne pas encore vouloir quitter cet emplacement initial, vous devrez également y laisser sa litière et sa gamelle. Veillez cependant à bien les éloigner l’une de l’autre pour éviter que votre chat ne s’affame faute de propreté.

Pendant les deux ou trois premiers jours, fermez la porte de la salle où vous avez installé l’animal. Il s’imprègnera ainsi mieux de son odeur laissée sur ses affaires. Il commencera ensuite à se balader dans cette pièce unique. Petit à petit, ouvrez la porte afin de l’inciter à sortir pour visiter les autres endroits de la maison et y laisser ses marques. Attention ! Ne lui laissez pas encore l’accès à l’extérieur. Le matou pourrait sinon prendre la poudre d’escampette.  

Quand et comment sortir son chat après un déménagement ?

Le temps d’adaptation de votre chat à son nouvel environnement peut être long. Cela dépendra entièrement de lui et de son état d’esprit. Après l’avoir isolé dans une pièce pendant les premiers jours d’installation, laissez-le prendre lui-même ses repères sans le porter et le forcer à visiter la maison avec vous. Lorsqu’il se sentira assez confiant, il finira tôt ou tard à pointer le bout de son museau.

Une fois qu’il aura découvert les autres endroits de la maison et qu’il commencera à prendre ses aises, vous pourrez envisager de lui donner accès à la cour ou à la terrasse. Vous pourrez également laisser quelques fenêtres ouvertes sans craindre que l’animal s’en serve comme échappatoire.

Néanmoins, restez vigilant lorsque vous lui montrerez la cour. Emmenez l’animal faire une promenade dans sa cage par mesure de sécurité. Habituez-le à sortir tous les jours de cette même manière. Ouvrez-lui ensuite son caisson tout en gardant un œil sur lui. S’il s’éloigne de façon inquiétante, essayez de le faire revenir en utilisant un rayon laser ou tout autre jouet qui pourrait le distraire dans sa tentative de fuite. Pour le familiariser avec cet espace extérieur, vous pouvez également utiliser un harnais afin de l’y promener.  

Garder les mêmes habitudes

Dans votre ancienne demeure, votre chat avait sa propre routine. Cela concerne ses heures de repas, ses jouets préférés, ses endroits favoris, ses habitudes de toilettes. Gardez chacune de ces coutumes dans votre nouvelle maison.

Si avant vous placiez sa litière près de la porte de derrière, faites-en de même. Si son bol se trouvait toujours dans la cuisine, gardez cet emplacement et ainsi de suite.

Grâce à ces repères, votre animal de compagnie sera rassuré malgré le changement d’environnement soudain pour lui. Cela l’aidera alors à mieux s’accoutumer.

Pour diminuer son stress, vous pouvez également essayer de lui donner ses friandises préférées de temps en temps. Il évitera ainsi de déprimer.

Les astuces pour calmer un chat

À la suite d’un déménagement, un chat peut devenir agressif, hyperactif, angoissé et stressé. Heureusement, il existe plusieurs manières de le calmer et de l’aider à mieux accepter la situation. Voici quelques alternatives que nous vous conseillons:

  • Les phéromones: ce produit est très salvateur dans plusieurs cas. Il permet en outre de lutter contre les troubles comportementaux des félins. Grâce à une diffusion dans votre maison, l’animal se sentira rapidement apaisé et en sécurité. Il pourra ainsi sortir plus vite pour déposer ses marques dans le nouveau logement.
  • L’herbe pour chat: en plus de ces différents bienfaits pour la digestion du matou, l’herbe aux chats possède également des vertus calmantes. Grâce à son effet attractif, elle distraira votre animal de compagnie et lui fera ainsi oublier les origines de sa nervosité et de son stress.  
  • Le Zylkène: ce produit est très conseillé par les vétérinaires pour soigner les troubles ponctuels. Il s’agit d’un antistress présenté sous forme de complément alimentaire.  

La découverte progressive du nouveau foyer

Dans un premier temps, votre chat commencera par tâtonner. Après s’être approprié la première pièce de vie que vous lui avez attribuée, il sortira petit à petit pour découvrir le reste de la maison. Si malgré tout vous trouvez qu’il prend un peu trop de temps, vous pouvez essayer différentes astuces:

  • Placer sa niche ou son panier en hauteur pour lui donner une meilleure vue de son entourage. Cette alternative lui permettra d’appréhender son environnement sans quitter sa zone de confort.
  • Préparer de la bonne nourriture et faire en sorte que les odeurs de la cuisine se diffusent dans toute la maison. Cela titillera non seulement ses papilles, mais aussi sa curiosité. Il sera contraint de sortir de sa cachette en direction du délicieux parfum.
  • Jouer avec un laser. Pointez la lumière rouge en sa direction et déplacez-la petit à petit pour débusquer votre animal de compagnie. En essayant d’attraper le point rouge, il découvrira sans s’en rendre compte d’autres endroits de la nouvelle maison.  
Un chat gris qui explore la pièce d'un appartement. il y a des caisses empilées aux murs et du parquet en bois
Dans le déménagement, laissez votre matou aller à son propre rythme

Les points importants à retenir quand on déménage avec son chat

En conclusion, pour déménager un chat dans une nouvelle maison, il faut prendre plusieurs précautions, surtout s’il s’agit d’un chat adulte. Jusqu’à un certain âge, les chatons ne sont pas encore très attachés à leur territoire.

Afin de permettre une transition en douceur, emportez votre animal de compagnie dans sa caisse de transport habituelle. Gardez-le à l’intérieur jusqu’à ce que vous ayez fini toutes les installations à réaliser dans votre logis ou lorsque vous pourrez l’accueillir dans une pièce spécialement aménagée pour lui. Dans cet environnement dédié, rassemblez toutes les affaires qui lui sont familières : nid, gamelle, bac à litière, arbre à chat, jouets, coussins, couvertures et autres. Cela aidera à l’apaiser jusqu’à ce qu’il ait envie de découvrir les autres endroits de l’appartement. Aussi, veillez toujours à créer une atmosphère sécurisant tout en évitant de changer vos habitudes.

Si ces attentions ne suffisent pas, vous pouvez recourir à des produits anti-stress comme les phéromones, l’herbe aux chats ou encore le Zylkène. Respectez le rythme de votre chat et ne le forcez pas à sortir de sa zone de confort.

Faites attention aux ouvertures menant à l’extérieur de la maison. À son arrivée, le matou pourrait avoir envie de s’échapper.

Nos conseils vous ont-ils aidé dans vos projets de déménagement ? Nous vous invitons à nous laisser vos retours en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.