Panier

Service client Français  🇫🇷

-10% MAINTENANT AVEC LE CODE RENTREE10

4,8/5 Avis clients ★★★★★

Comment rendre le poil de mon chat doux ?

Le chat est un animal qui prend très à cœur sa toilette. Pour cette raison, sa fourrure reste toujours très bien entretenue. Toutefois, à cause d’une alimentation pauvre ou d’une mauvaise santé, ses poils peuvent perdre leur brillance et leur texture habituelle. Il en résulte même parfois une chute du pelage. Pour comprendre et identifier le problème, vous devez reconnaître la nature d’un pelage sain et les causes qui entraînent son ternissement. Nous vous en parlons dans cet article tout en vous conseillons sur les meilleures habitudes à avoir pour entretenir les poils de chat : routine quotidienne, bain, et alimentation

Un chat gris se fait brosser les poils il est couché sur les cuisses de son maître et a les yeux fermés
La brosse est une bonne méthode pour rendre les poils de son chat doux

Le pelage du chat et ses différentes natures

Apprendre à reconnaître un pelage sain est indispensable pour tout maître. Vous identifierez ainsi au préalable les cas inhabituels vécus par votre chat et pourrez y remédier rapidement. Dans cette mesure, nous vous dévoilons tout ce que vous devez savoir sur la fourrure de cet animal de compagnie.

Comment se structure le pelage du chat ?

Plusieurs types de poils forment la fourrure d’un chat. On peut structurer son pelage en 4 parties distinctes : 

  • Le poil de jarre : en abondance sur le dos du chat, ces poils sont longs et épais. Ils sont généralement très lisses et droits. 
  • Le sous-poil : plus fin que le poil de jarre, sa nature est aussi plus ondulée. 
  • Le duvet : ces poils isolent l’animal du froid et de la chaleur. Pour ce faire, ils sont denses, courts et très fins. Ils se distinguent également par leur grande douceur. 
  • Les vibrisses : ce sont les poils longs que l’on trouve sur les joues, les babines, l’arrière des pattes avant et au-dessus des yeux du chat. Grâce aux nombreux fils nerveux qui les constituent, ils sont très sensibles et ressentent les variations de l’air. Tout objet ou être vivant, même immobile, produisent une variation de l’air. Pour cette raison, ces moustaches sont indispensables au chat lorsqu’il chasse la nuit. 

L’entretien préconisé pour chacun varie dans la mesure où leur nature diffère. Certaines brosses sont par exemple plus efficaces sur les poils longs que sur les poils courts et vice-versa.

Une femme blonde qui brosse les poils de son chat roux avec un gant-brosse bleu. Il y a beaucoup de poil sur le gant
Le gant brosse est idéal pour trimer le chat et rendre son poil doux

La robe du chat : couleurs et patrons

Le pelage du chat également appelé robe diffère d’une race à une autre. La couleur, le motif et la longueur du poil en constituent les variantes. 

  • Les couleurs : Le Livre Officiel des Origines Félines ou LOOF compte en tout neuf couleurs chez le chat : noir, blanc, bleu, crème, chocolat, roux, lilas, fauve et cannelle. 
  • Les patrons : Il s’agit des motifs qui se dessinent sur la fourrure du chat. Il en existe 6 types : Solide (couleur unie), colourpoint (bicolore avec une teinte différente sur le visage, les pattes et la queue), tabby (marbré, moucheté, rayé, tiqueté), tricolore, particolore (bicolore avec taches blanches) mink et sépia (différentes nuances d’une même base sur une robe). 

Les longueurs : si la plupart des chats sont poilus, il existe certaines races nues. Il faut les distinguer avant de parler de chute de poils. Selon cette caractéristique, on distingue 5 catégories de pelage : court (le Siamois, le Cornish Rex, le Bengal), mi-long (le Birman, le Sibérien, le ragdoll, le somali), long (le British Longhair, le Norvégien, l’Himalayen, le Maine Coon), frisé (le Selkirk Rex, le Laperm, l’American Wirehair) et nu (le Sphynx, le Peterbald, le Donskoy).

Pourquoi les poils de mon chat sont ternes ?

La qualité de la robe de vos chats reflète sa santé. Une perte de brillance, des chutes fréquentes, la présence de pellicules et la sécheresse des poils sont peut-être le signe d’une pathologie ou d’une mauvaise alimentation

En effet, les poils des chats ternissent si : 

  • Ils ne sont pas entretenus régulièrement 
  • L’animal souffre d’une maladie digestive 
  • Il y a une carence en nutriments 
  • Il y a mycose ou des parasites internes ou externes
  • Le système immunitaire du félin est faible
  • Il y a un dérèglement hormonal

Il est important de faire attention à la couleur et à la texture de la fourrure de votre animal de compagnie. Si vous remarquez une anomalie, dirigez-vous sans attendre chez un vétérinaire. Plus vite vous en découvrirez les causes, plus vite les soins apportés à votre chat seront effectifs.

Quelle routine pour entretenir le pelage du chat ?

Beaucoup de maîtres ne voient pas l’intérêt d’entretenir les poils de leur chat tout simplement parce que ce dernier y arrive très bien seul. Pourtant, un coup de main de votre part renforcera non seulement vos liens avec votre animal de compagnie, mais aussi lui évitera certaines gênes fréquentes comme les boules de poils. Par ailleurs, cet acte aura également d’autres répercussions positives.

Pourquoi faut-il entretenir régulièrement les poils de son chat ?

Les chats tiennent tout particulièrement à leurs poils. La preuve, ils passent le plus clair de leur temps à les bichonner. Cette habitude ne résulte pas uniquement d’une cause hygiénique ou esthétique, même si on sait que cet animal aime faire le beau. C’est surtout dans un souci sanitaire. 

Plus fine que notre peau, celle des chats est vite sujette à des irritations, allergies et à des infections. Les poils sont là en guise de protection. Une perte de ces derniers peut ainsi entraîner l’apparition de rougeurs sur le derme du félin. D’où la nécessité d’un entretien régulier. Si la plupart des chats arrivent à s’en charger seuls, d’autres peuvent rencontrer quelques difficultés sans aide de votre part. Si votre compagnon est vieux, souffre d’une arthrose, ou ne peut pas se lécher, vous devrez vous-même démêler ses poils et lui faire sa toilette.

Quelles habitudes d’entretien faut-il avoir ?

Pour adoucir et garder le pelage de votre éclatant, différents soins sont à lui apporter : 

  • Le brossage : brosser le chat avec une brosse spécifique adaptée à la nature de sa robe (longue, mil-longue, courte). La fréquence d’entretien dépendra de la densité du pelage. Si les poils de votre chat sont longs, un brossage journalier peut être nécessaire. Dans le cas de poils courts, une à deux fois par semaine fera très bien l’affaire. Cette action s’avère d’autant plus importante durant les périodes de mue situées au printemps et en automne.

Le démêlage des nœuds : si votre chat a les poils particulièrement longs, la formation régulière de nœuds est incontournable. Ceux-ci sont difficiles à supprimer avec un brossage. D’ailleurs, pour éviter une irritation sévère de la peau de votre compagnon, l’usage de ciseaux à bouts ronds reste le plus préconisé.

Faut-il donner le bain au chat ? Comment faire ?

Beaucoup de maîtres s’accordent à dire que le bain n’est pas indispensable pour les chats. Toutefois, cette action aide à maintenir l’éclat du pelage de ces animaux. Aussi, elle présente quelques avantages non négligeables.

Un chat gris aux yeux jaune qui prend son bain dans une baignoire blanche.
Donner le bain au chat régulièrement lui garantit un poil doux

Pourquoi donner le bain au chat ?

Dans la majorité des cas, le bain n’est donné que dans une situation exceptionnelle. En effet, le chat n’apprécie pas beaucoup l’eau. 

Parmi les schémas où le lavage est nécessaire, on distingue : 

  • L’invasion de puces
  • Une blessure grave entraînant une incapacité à se lécher pour faire sa toilette 
  • Une pathologie : arthrite, obésité 
  • L’âge avancé du chat 
  • Des salissures importantes : boues, eau sale et puante, excrément

Le bain est aussi un bon moyen pour rendre le pelage du chat plus doux, soyeux et plus brillant.

Quand et à quelle fréquence donner un bain au chat ?

Grâce à leurs bonnes habitudes d’hygiène, les chats ont toujours le pelage propre. Notre intervention n’est requise que lorsque l’animal ne peut pas se lécher ou n’arrive pas à bout de toute sa saleté. Il existe néanmoins certaines races de chats aux poils longs ayant besoin d’un lavage répété. C’est par exemple le cas des Persans. Ceux-ci peuvent être toilettés une fois par semaine. Les vétérinaires conseillant de ne pas dépasser cette fréquence pour ne pas perturber le ph naturel de la peau de l’animal. Pour les autres races de chat, les professionnels recommandent deux à quatre bains par an.

Comment donner le bain au chat ?

Dans un premier temps, il faut habituer l’animal au contact de l’eau. Il ne s’agit donc pas de remplir une grande bassine d’eau et d’y plonger votre chat. Placez ce dernier dans une baignoire vide et mouillez-le progressivement pour éviter de l’effrayer. 

Les cas de griffure et de morsure durant l’opération sont fréquents. Tenez-vous prêt à cette éventualité. Portez des manches longues pour vous protéger, même si cela peut vous gêner. 

L’eau utilisée pour le bain de votre chat doit être tiède. Il est préférable de préparer un seau que d’utiliser la pomme de douche, car l’ajustement de température peut parfois défaillir. 

Choisissez le bon shampoing pour votre animal. Évitez les produits que vous utilisez pour votre bain ou pour vos cheveux. Ceux-ci risquent de causer une irritation à votre compagnon. Les plus recommandés sont les shampoings vétérinaires sans rinçage. Si votre félin a une robe particulièrement longue, optez pour un shampoing démêlant. 

Après avoir mouillé votre animal, commencez le toilettage en le frottant à partir du haut vers le bas et en n’appliquant qu’une petite quantité de shampoing. Prenez soin de ne pas affecter ses yeux et ses oreilles. 

Rincez votre chat et séchez-le en le frottant avec une serviette propre. Vous pouvez aussi utiliser un séchoir à cheveux pour cette dernière étape. Attention à ne pas souffler dans ses yeux. 

H2 : Quelle alimentation pour un pelage doux ?   

La beauté et la santé du pelage d’un chat dépendent également de son alimentation. Pour entretenir sa fourrure, vous devez prioriser les nutriments suivants pour composer son régime quotidien : 

  • Les acides gras : Oméga 6 et Oméga 3 
  • Les vitamines : A, E, B5, B6 et B10.  
  • Les minéraux : le zinc et le cuivre

En plus des aliments habituels de l’animal, les vétérinaires conseillent les compléments pour chat. Parmi les plus efficaces, on distingue l’huile de sardine, l’huile de foie de morue, l’huile de saumon. Certaines formules composées comptent dans leurs ingrédients tous les nutriments essentiels au soin du pelage et de la peau. Néanmoins, avant d’en faire consommer à votre compagnon, demandez l’avis de son véto. 

Ces produits à voie orale ne sont pas votre unique alternative. Il existe également sur le marché différentes lotions adaptées à la peau du chat et qui aident à hydrater et à nourrir la peau et les poils de l’animal. L’une des plus sollicitées est l’huile de coco. Celle-ci offre plusieurs avantages : 

  • Elle calme les irritations cutanées 
  • Elle supprime les mauvaises odeurs 
  • Elle éradique les parasites externes 
  • Elle est antifongique, antibactérienne et antioxydante
  • Elle peut être ajoutée à la nourriture du chat en guise de complément grâce à sa richesse en acides gras

Il importe cependant de choisir le bon produit. Préférez toujours les huiles bio afin d’éviter tout risque sanitaire pour votre boule de poils

En conclusion, comment rendre le poil de mon chat doux?

il est primordial de porter plus d’attention au pelage de son chat. Sa robe ne constitue pas uniquement son atout de beauté. Elle a également un rôle protecteur pour sa peau qui s’irrite facilement à cause de sa finesse. Si vous remarquez un ternissement ou une perte excessive de poils, consultez immédiatement votre vétérinaire. Cela peut être le signe d’une maladie plus grave comme un cancer. 

Afin de garder le poil de votre chat doux et brillant, un brossage régulier est nécessaire. Dans le cas de poils longs, dénouez les nœuds persistants à l’aide de petits ciseaux à bouts arrondis. Le bain est préconisé sur une fréquence de 2 à 4 fois dans l’année sauf exception en cas salissure importante ou d’incapacité de l’animal à faire sa toilette lui-même. 

Enfin, une bonne alimentation est la clé pour avoir une belle peau et des poils soyeux. N’hésitez pas à recourir aux compléments pour pelage de chat. Ce sont même des soins adaptés aux chatons. Respectez cependant les consignes de votre vétérinaire à ce sujet. 

Nous espérons que notre article vous aura été utile. Et vous ? Quels conseils donneriez-vous pour embellir la robe nos petites boules de poils ? Laissez-nous vos commentaires, nous serions ravis de vous lire.