Panier

🔥 BLACKFRIDAY : -20% MAINTENANT AVEC LE CODE FRIDAY20

Comment faire manger un chat qui ne mange plus ?

Un chat roux assis sur une chaise blanche devant une table dressée avec une assiette, un verre et des couverts. Le chat a l'air de ne pas avoir envie de manger.
Un chat qui ne mange plus fera la grimace au moment de passer à table

Votre chat mange peu, moins que d’habitude. Une perte d’appétit survient et vous vous inquiétez. C’est normal : cette attitude est un signal de détresse important, qu’il ne faut pas prendre à la légère. Les animaux ont besoin de nourriture, s’ils cessent de se nourrir, les aliments ne peuvent plus couvrir les besoins nutritionnels nécessaires à leur bonne santé

Les chats consomment généralement 50 à 75 grammes de croquettes et 300 grammes de nourriture humide (comme de la pâtée) par jour. Manger est indispensable à l’épanouissement et au bien-être de nos animaux domestiques. Si vous remarquez un changement dans le comportement de votre compagnon, il est essentiel de réagir vite et efficacement. 

Mais alors, que faire dans une telle situation ? Quelles sont les causes de ce phénomène ? Étape par étape, nous allons vous expliquer comment stimuler l’appétit de votre chat, grâce à nos conseils, et pourquoi certains de nos animaux de compagnie refusent de s’alimenter et qui, à terme, risquent l’anorexie.

L’avis d’un expert vétérinaire est toujours bénéfique pour votre chat. En cas de doute, nous vous conseillons de faire appel à lui, afin de dissiper vos doutes et écarter toute maladie qui pourrait rapidement s’aggraver… 

Premiers gestes pour stimuler l’appétit de votre chat

La perte d’appétit ne doit pas être interprétée de la même manière selon l’âge

Un chaton refuse de manger parce qu’il est stressé : le sevrage survient à partir de huit semaines, il vient d’être séparé de sa famille et peut se montrer réticent à l’idée de se nourrir. Aidez-le à s’alimenter, grâce à des portions humides. Par exemple, vous pourriez humidifier des croquettes et l’aider à se nourrir avec votre doigt. La température de ses portions peut jouer sur l’enthousiasme de votre petite boule de poils : des aliments réchauffés lui sembleront alors plus appétissants. Évitez de lui présenter de la pâtée sortie du frigo, par exemple… Par ailleurs, nous vous conseillons de peser fréquemment votre chaton, afin de vous assurer que son évolution suit le cycle normal.

Un chat adulte peut se montrer difficile avec les croquettes et la pâtée que vous lui présentez. Il peut notamment estimer que la qualité n’est pas au rendez-vous, l’odeur ne lui plaît pas, ainsi que la présentation… Un fin gourmet ! Des infections et maladies peuvent expliquer ce changement de comportement, surtout si vous le trouvez soudain et brutal.

Le chat âgé a tendance à développer des troubles en vieillissant : problèmes de reins, hépatites… Comme il a plus de difficultés à se déplacer, en raison de problèmes courant comme l’arthrose, il a du mal à baisser la tête dans sa gamelle. Ses sens aiguisés se perdent petit à petit… Tout comme le chaton, une nourriture réchauffée semble être une technique très efficace auprès de nos amis les chats. 

Espacez les instants où vous leur apportez la nourriture, sous forme de plusieurs petits repas, tout au long de la journée. Cette organisation ressemble beaucoup au régime alimentaire du chat dans la vie sauvage, qui est plutôt grignoteur.

L’hypersensibilité du chat est souvent liée à une perte d’appétit

Le chat est un animal domestique très apprécié pour son côté indépendant et sa capacité à vivre en intérieur, sans avoir à sortir. Toutes les familles ne s’occupent pas de leur chat de la même manière et imposent des limites différentes à leur animal de compagnie. Certains ont accès à la nature, d’autres restent en appartement toute leur vie : son espérance de vie moyenne se situe entre 10 et 16 ans. Afin de lui assurer l’existence la plus agréable possible, vous allez devoir surveiller de près son alimentation, en observant son comportement vis-à-vis de sa gamelle ainsi que votre environnement. 

Par exemple, vérifiez bien que votre chat a accès à de l’eau fraîche, renouvelée chaque jour et propre, par une fontaine par exemple. L’eau est primordiale au bon développement de l’organisme d’un chat en bonne santé, peu importe son âge : si vous avez oublié de la changer un jour, il est possible que votre compagnon boude le repas, car quelque chose a changé. Cette modification brutale le perturbe, il décide donc de ne pas manger. Il en va de même avec la gamelle et son contenu : vous avez changé de marque de croquettes sans transition ? Il vous le fera savoir sans vous en parler. Des miaulements de protestation peuvent survenir. 

Les croquettes qui stagnent trop longtemps dans son bol s’assèchent et lui sembleront moins comestibles. Une proximité avec la litière répugne le chat qui est bien plus sensible que nous, au niveau de l’odorat. Sentir ses propres déjections et urines lui coupera l’appétit, il sera donc plus frileux à l’idée de se nourrir, si vous avez installé son bac à proximité du lieu où il mange. Sachez que donner a manger à votre chat pour lui éviter des problèmes plus conséquents.

Les émotions chez votre animal domestique

Changer le régime alimentaire d’un chat brutalement peut détériorer sa santé et avoir un impact néfaste sur son transit… C’est pourquoi nous vous recommandons de procéder à cette transition petit à petit, en mélangeant les anciennes et les nouvelles croquettes sur une dizaine de jours. Ce félin est un animal qui aime la régularité et ne supporte pas les bouleversements dans ses habitudes, surtout s’il vit en appartement

Cet être vivant ressent des émotions fortes, dont l’anxiété généralisée et le stress. Un évènement important dans votre quotidien peut également avoir un impact sur lui : vous vous êtes longtemps séparé de lui ? Il peut refuser de s’alimenter pendant votre absence, surtout s’il a développé un hyperattachement affectif, dans le cas où vous vous occupez d’un chat qui n’a pas été correctement sevré.

Un déménagement dans un nouvel endroit où il n’a pas pu déposer ses phéromones en se frottant aux objets ou en marquant certaines zones stratégiques l’inquiètent : votre chat se sent en danger, car il n’est pas encore chez lui. N’importe quel changement dans sa routine peut générer du stress : l’adoption d’un nouveau chat, l’arrivée d’un bébé au sein du domicile familial ou bien le décès d’un être proche. Le chien est l’animal loyal par excellence, mais nos chats développent un attachement profond envers leur famille d’accueil, malgré leur réputation froide et distante.


Afin de l’aider au mieux à s’alimenter de nouveau, vous devrez faire preuve de patience et introduire les nouveautés en douceur. Des diffuseurs de phéromones de synthèse peuvent aider votre chat à se sentir chez lui, en sécurité.

Caprice ou maladie ?

Votre chat n’est pas si différent de vous : un coup de chaud ou un sommeil plus prononcé peuvent le rendre fainéant et diminuer son appétit. Mais si vous remarquez ce changement, c’est qu’il est suffisamment marquant. Pourtant, certains propriétaires de chats se plaignent d’une attitude difficile, voire de caprices, venant de leur animal de compagnie. C’est pourquoi vous devez mettre en place une routine stricte dès le moment où vous adoptez votre chaton. 

L’animal est très sensible à la propreté par nature : on vante souvent la propreté irréprochable du chat. Nous vous conseillons d’être vigilant concernant le nettoyage de sa gamelle, ainsi que le lieu où elle se trouve. Votre compagnon aime la sérénité pendant le repas : assurez-vous donc de placer le lieu où il se restaure et s’hydrate à l’écart des regards indiscrets. Tout comme la litière, son bol de croquettes et de pâtée doit se déguster dans le calme. 

Parmi les gestes à éviter auprès de votre chat : ne donnez jamais vos restes de nourriture ! D’abord, cela l’encouragera à venir quémander à chaque fois que vous prendrez votre déjeuner, mais pire encore : il pourrait développer des troubles digestifs sévères. La nourriture pour les humains n’est pas compatible avec les habitudes des chats. 


Rien ne sert de punir votre animal, qui ne comprendrait pas pourquoi vous le sermonnez. Les chats sont sensibles aux intonations de la voix : s’ils ne comprennent pas forcément les mots que vous prononcez, ils réagiront aux cris et aux menaces. Préférez l’encouragement en douceur plutôt qu’une attitude agressive qui va générer du stress, qui peut entraîner des troubles digestifs : diarrhée, constipation…

Faire manger un chat qui ne mange plus ?

Perte d’appétit : les différentes maladies chez le chat

Il existe de nombreuses maladies qui peuvent justifier une perte d’appétit. Le diagnostic d’un vétérinaire est précieux, car il vous permet d’agencer votre vie en fonction de cet état de santé, qui peut être ponctuel, chronique ou permanent.

Par exemple, le diabète existe aussi bien chez les humains que chez les chats. Un chat diabétique devra suivre un traitement tout au long de sa vie, afin de surveiller le taux de sucre dans le sang, c’est-à-dire sa glycémie. Le vétérinaire lui prescrira donc des injections d’insuline ainsi qu’un régime alimentaire adapté. Parmi les symptômes du diabète sucré chez le chat, la perte d’appétit fait partie des symptômes graves que vous pourriez être amené à noter.

L’insuffisance rénale est un constat que l’on remarque souvent chez les chats âgés. Parmi les signes qui doivent alerter, le chat vous semblera plus fatigué. Plus le stade de la maladie est avancé et grave et moins il sera susceptible d’accepter de se nourrir. Certaines études scientifiques poussées prouvent que l’alimentation fréquente des chats nourris avec des aliments à prix discount développement souvent des calculs urinaires. Très souvent, les autres symptômes tels que les nausées et vomissements perturbent leur appétit. 

La lipidose hépatique est une maladie qui atteint le foie du chat, surtout les individus obèses. Elle se déclenche quand votre chat cesse de s’alimenter. En l’absence d’énergie, l’organisme métabolise les graisses, mais ce processus attaque l’organe. Un chat ictérique est atteint de jaunisse : cela se remarque par la couleur jaune de sa peau et de ses yeux. 

Une maladie dentaire peut empêcher votre compagnon de mâcher correctement : heureusement, la guérison devrait rétablir l’état de santé de votre chat et lui permettre de manger de nouveau, avec envie. 

Bilan vétérinaire et traitements appropriés

Un chat rayé gris avec des yeux verts et jaune est ausculté par une vétérinaire à la peau blanche avec un stéthoscope dans un cabinet de vétérinaire.
Il vaut mieux consulter un vétérinaire lorsque votre chat ne mange plus du tout

Lorsque vous avez identifié la raison pour laquelle votre chat semble moins gourmand, vous pouvez réagir et rectifier le tir en suivant sa routine et en mettant de l’ordre dans votre maison. Malheureusement, les chats sont fragiles et peuvent contracter des maladies, sans qu’on le remarque. Une consultation chez le vétérinaire s’impose comme une évidence.

Votre vétérinaire prendra la situation en main, si vous avez réagi à temps. L’examen clinique général lui permet d’établir un bilan concernant la santé de votre compagnon. L’examen spécifique permet d’explorer l’organisme de votre animal supposément malade. Certains examens complémentaires tels que l’imagerie médicale peuvent être pratiquée selon le diagnostic du vétérinaire.

Pour les cas les plus délicats, il conviendra de sonder votre animal, afin de le nourrir. Puisque les nausées empêchent les aliments d’être assimilés, le vétérinaire administre des antiémétiques que vous pourrez lui remettre à la maison (avec son autorisation). 


Afin de traiter cette forme d’anorexie, le spécialiste vous donnera la méthode afin d’aider votre chat à retrouver la forme. Parfois, cela implique le gavage et donc un traitement de réalimentation. Les chats acceptent mal la manière forcée, ils peuvent se débattre férocement et même développer un dégoût permanent, un traumatisme envers la nourriture.

Une guérison sous surveillance

Sur le chemin de la guérison, votre chat sera sûrement amené à prendre des médicaments qui stimuleront son appétit. 

Afin de prévenir des maladies infectieuses, nous conseillons aux familles-propriétaires de chats de bien surveiller l’état de leurs chats en observant leur pelage et leur comportement. Le contact avec des animaux malades peut déclencher des troubles qui peuvent amener votre chat à refuser de se nourrir… 

Une récidive devrait tout de suite vous alerter et vous pousser à contacter votre vétérinaire dans les plus brefs délais, afin de ne pas laisser le temps aux maladies de se manifester plus violemment.

En conclusion: Quelques solutions pour faire manger un chat qui ne mange plus

Souvenez-vous : les raisons qui compliquent l’appétit de votre chat tournent autour de la gamelle ainsi que l’environnement tout autour : son lieu, sa composition. 

Avez-vous opté pour un bol traditionnel ou plutôt une gamelle ludique, qui permet également à votre chat de s’hydrater, tout en s’amusant ? Il existe une multitude de modèles qui donneront envie à votre chat de manger mieux et pour longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *