Panier

Service client Français  🇫🇷

-15% MAINTENANT AVEC LE CODE SOLDE15

4,8/5 Avis clients ★★★★★

Analyse: Le budget qu’il faut prévoir pour un chat

Prendre un chat doit être une décision mûrement réfléchie vu le budget que cela vous coûtera. Les frais vétérinaires, l’alimentation et bien d’autres indispensables à la vie du félin mettent souvent les maîtres au pied du mur par manque de prévoyance. Heureusement, nous sommes là pour vous lister tous les besoins de votre petit compagnon sur l’année.

Découvrez alors le prix d’un chat selon la race, les prérequis si vous adoptez un chat de gouttière, et les dépenses quotidiennes dans ces quelques lignes. Confortez-vous dans les avantages d’avoir un matou chez vous et appliquez nos conseils pour alléger vos sorties d’argent.  

Un chat roux sur fond vert qui tient un billet de 100 euros entre ses dents
L’arrivée d’un compagnon nécessite de savoir à l’avance combien coute un chat.

Le prix d’achat d’un chat selon la race

Avant de parcourir les différents catalogues de produits utiles à votre futur colocataire dans une boutique comme Chatounette, pensez déjà à vous informer sur sa race et son tempérament. Évidemment, la question ne se pose pas si vous avez trouvé votre félin dans les rues de votre ville. Après avoir vérifié s’il n’était pas pucé, vous vous êtes dit que vous pouviez bien le garder.

Pour en revenir à l’achat du matou, il existe différents moyens de s’en procurer en Europe: les animaleries, les refuges, les élevages, et même les particuliers. Les prix varient sensiblement en fonction de la provenance, de la race, de l’âge, du sexe et du pédigrée de l’animal.

Les plus courantes en France sont:

  • L’angora: pas plus de 900 euros
  • Le persan: entre 400 et 1000 euros
  • Le Bleu russe: 1000 à 2000 euros
  • Le siamois: entre 600 et 1500 euros
  • Le munchkin: moins de 1000 euros
  • Le chartreux: de 400 à près de 1500 euros

Cela n’empêche pas les amoureux de chats de jeter leur dévolu sur des races exotiques comme le Sacré de Birmanie (400 à 2000 euros et plus), le Sibérien (800 à 1600 euros), ou encore le Bengal (400 à 3000 euros).

En élevage, il est très rare d’obtenir un félin à moins de 600 euros. Certaines fermes vont même jusqu’à 1500 euros pour un chat adulte de race. Vous n’avez plus à faire la première vaccination, à stériliser l’animal et à l’identifier. Chez un particulier, comptez 900 euros et plus pour un chaton de race. Le puçage peut être gratuit ou valoir 70 euros maximums.

Si je prenais un chat de refuge ou de gouttière, quelles seraient mes obligations ?

Les chats sont disponibles pour moins cher en refuge, même si on leur administre la totalité, c’est-à-dire vaccins, douche, stérilisation, et puce. Vous pouvez facilement y acheter un félin à 200 euros. Ce chiffre a tendance à doubler en animalerie.

Si vous avez par exemple trouvé des bébés chats près de votre poubelle ou dans votre jardin, ils vous coûteront quand même quelques frais vétérinaires. Car oui, les nouveaux maîtres sont tenus de faire vacciner leurs chatons durant la première année pour environ 160 euros. Préparez 80 euros pour les rappels. Il faut aussi s’assurer qu’ils ne souffrent pas de maladies comme la Leucose et effectuer des tests de 50 euros.

Pour lui mettre une puce, vous paierez moins de 80 euros en général. Ce n’est pas obligatoire, mais si vous ne voulez pas finir avec une vingtaine de chats sous votre toit, il est plus que conseillé de faire stériliser votre mâle/femelle. Une maman peut avoir 2 ou 3 portées de 4 à 5 en une demi-année, et dès que ces derniers seront en âge de procréer, ils feront des bébés à leur tour. Alors pour ne pas vite être dépassé, coupez le mal à la racine dès le début. Le coût d’une castration s’élève à 70 euros et l’ovariectomie 150 euros.

Le trousseau à prévoir pour les chatons de la naissance à 12 mois

Si vous avez recueilli des chatons censés encore téter leur mère, il vous faudra vous procurer du lait maternisé, une couchette bien chaude avec une couverture électrique si besoin, et des compresses ou des disques de coton pour leur toilette intime de tous les jours. Par contre, s’ils sont déjà sevrés, ils ne devraient pas vous causer beaucoup de soucis.

Cela fait toujours un peu peur au départ, on parvient facilement à un budget de 1500 euros, voire plus, pour le confort et le bien-être du nouveau venu. Mais vous verrez qu’au fur et à mesure ce chiffre dégonflera, sans compter tout le bien que l’adoption d’un chat vous apportera. Et puis, quand on aime, on ne compte pas.

Un bénévole d'un refuge pour animaux tient une boîte avec un chat roux errant à l'intérieur. Homme en chemise à carreaux tartan rouge avec chat mignon. Symbole de l'adoption d'animaux.
L’adoption peut être une alternative si on est pas totalement prêt à assumer combien coûte un chat

Si votre chatte attend un heureux événement, préparez 70 euros de budget pour savoir si les petits dans son ventre se portent bien à l’échographie.

L’alimentation du chat en quelques chiffres

Le chat contrairement au chien, ce sont les propriétaires qui le disent, est plus difficile à satisfaire gustativement parlant. Il n’aime pas manger la même chose toute la semaine. Cet animal de compagnie apprécie quand vous variez son menu entre croquettes, plats cuisinés et pâtées. En nourriture pour chat, vous dépensez environ une trentaine d’euros par mois, soit 400 euros par an.

C’est sans compter le prix de la gamelle et du distributeur d’eau et de croquettes dans le cas où les maîtres s’absentent souvent. Ces accessoires reviennent respectivement à environ 20 et 110 euros.

L’hygiène du chat

La litière et le bac à litière (pour bien les différencier) font partie des « must-have » lorsque vous décidez d’adopter un chat. La première représente 50 euros dans le budget annuel des maîtres.

Comme chez le chien, le chat a besoin de ronger des os pour se débarrasser du tartre présent sur ses crocs. Sinon, dès sa plus tendre jeunesse, vous pouvez l’habituer à lui brosser les crocs avec un dentifrice recommandé par le vétérinaire. Si vous avez du mal, préparez-vous à débourser 120 euros une fois par an pour le détartrage au cabinet de ce dernier.   

Dormir et jouer, combien prendre dans mon portefeuille ?

Si vous désirez installer une chatière sur votre porte d’entrée de manière à faciliter les allées et venues de votre matou, prévoyez d’y mettre 50 euros. C’est le prix des modèles simples. Pour les plus sophistiqués avec reconnaissance de puces, comptez jusqu’à 200 euros.

Un chat a besoin de se dépenser au quotidien. Pour ce faire, pensez à lui offrir un arbre à chat, une roue, et un griffoir. Les arbres à chat sont disponibles pour moins de 200 euros selon leur taille et leur qualité.

La vermifugation et les produits antipuces

Les vers peuvent rendre un chat très malade si vous ne l’en débarrassez pas tous les mois. Il peut même mourir dans d’atroces souffrances, car ces nuisibles parviennent jusqu’à ses organes et son cerveau et les rongent progressivement. Ils paralysent l’animal. Ce dernier perd alors la notion de l’équilibre et l’usage de ses pattes. À un stade aussi avancé, il ne restera aucun autre recours que de l’euthanasier.

Comme les parasites connaissent une recrudescence importante durant les six premiers de vie de la boule de poils, son humain doit la vermifuger chaque mois jusqu’à ses 12 mois. Préparez un montant de 100 euros sur le semestre soit 8 euros par mois. Ensuite, les propriétaires du félin peuvent s’y prendre trimestriellement. 

Outre la vermifugation, il est aussi impératif d’éloigner les puces, les tiques et les autres nuisibles que votre matou attraperait durant ses ballades. Lui donner un bain une fois par mois avec un shampoing antipuces, c’est bien, mais lui acheter un collier antipuces qui reste actif jusqu’à 8 mois ou lui administrer une pipette régulièrement, c’est mieux. Les maitres dépensent en moyenne 10 euros par mois donc 120 euros par an.

Les dépenses à prévoir chez le vétérinaire et les imprévus

Lors des visites chez le vétérinaire, mais aussi durant les promenades des beaux jours, vous aurez besoin d’une caisse de transport et d’un harnais. Ces accessoires coûtent respectivement une trentaine et une quarantaine d’euros. Les globe-trotteurs et passionnés de voyage ont droit à des sacs spéciaux dans lesquels transporter leurs animaux. 

Chez le félin d’appartement comme celui qui sort tous les jours, les risques de contracter une maladie quelconque sont les mêmes. Le casanier se retrouve exposé à l’obésité et aux maux qui en découlent comme l’insuffisance rénale. L’aventurier quant à lui court plus de chances de se blesser ou d’attraper une saleté de ses copains chats de gouttière.

Quoi qu’il en soit, la consultation revient chez le vétérinaire entre 30 à 140 euros. Plus le cas de votre matou est urgent, plus la facture du cabinet sera élevée. S’il faut faire des analyses, rajoutez 60 euros en moyenne. Pour nettoyer et suturer une plaie, il vous sera facturé jusqu’à 150 euros y compris le prix de l’anesthésie. Si votre ami à fourrure souffre d’allergie, les soins monteront à 120 euros le mois. Avec une intervention et une hospitalisation, la note peut vite grimper à 1500 euros selon la gravité de la situation.    

Au moment d’acheter un chat, les maîtres doivent déjà penser aux prochaines vacances. En France, beaucoup n’hésitent pas abandonner leurs chiens et chats à cette période de l’année. Ils les laissent au bord de la route ou les attachent à un arbre dans la forêt, ce qui est une attitude des plus viles et répréhensibles. Soyez meilleur, plus responsable et prévoyez un séjour en pension pour votre animal de compagnie durant votre absence. Cela ne vous coûtera que 30 euros par jour.  

Les petites astuces pour réduire son budget chat

Cela commence par repérer les chats de race dans des endroits pas chers tels que des refuges. Ils y sont rares, mais vous avez tout de même une chance d’en dénicher là-bas. Certaines enseignes dressent des inventaires de leurs résidents par âge et race. Il vous suffit de filtrer vos recherches pour tomber sur une super affaire.

Un chat gris et blanc qui se lèche la patte allongé à terre devant un pot rempli de pièce de monnaies
Il faudra prévoir des économies pour couvrir combien coûte réellement un chat

Ensuite, au lieu d’acheter par exemple le panier du félin, pourquoi ne pas le choisir parmi vos oreillers ou vos gros coussins ? C’est pareil pour certains jouets que vous arriverez aisément à fabriquer seul tel que la canne à pêche ou les doudous en forme de souris et autres petits animaux rembourrés en feutrine. Pour le griffoir, cela risque d’être un peu plus compliqué, mais ici, vous en trouverez à bon rapport qualité-prix.

L’assurance santé du chat : un autre moyen d’économiser

Outre de fabriquer des jouets soi-même et de recycler de vieux objets, une assurance santé pour chats aide vraiment beaucoup les propriétaires à faire face aux aléas de la vie sans s’endetter ni piocher dans leurs économies. Ils versent 10 euros en moyenne par mois et sont tranquilles.

Souscrire à une offre basique permet déjà d’obtenir jusqu’à 70 % de remboursement sur la facture des vétérinaires, mais sur une meilleure formule, l’assurance prend en charge les opérations et les dépenses de l’hôpital, la vaccination, et le traitement de maladies graves. 

En cas d’accident ou de maladie chronique, elle peut vous refuser un remboursement. À part de passer les garanties de votre contrat au peigne fin, n’oubliez pas non plus d’éplucher les clauses en petites lettres. Vous éviterez les mauvaises surprises.

Pourquoi prendre un chat finalement ?

Au vu de toutes ces petites dépenses, qui s’accumulant donnent un budget faramineux, certains d’entre vous se demandent peut-être s’ils devraient tout de même adopter un chat. Eh bien, sachez qu’un félin chassera surtout les rongeurs et les nuisibles de votre propriété. 

Comme le chien, c’est un excellent compagnon au quotidien. Si vous vous laissez aller à la procrastination et à la dépression, vous garderez vos repères en vous occupant de l’animal. Vous partagerez des moments remplis de gaieté et il vous apprendra à mûrir et devenir plus aimant.

Nos amis à quatre pattes en ronronnant sont capables d’apaiser l’anxiété et le stress. Cela a été prouvé scientifiquement. Donc, n’hésitez pas à faire la sieste avec votre boule de poils quand l’occasion se présente et à la caresser durant au moins une dizaine de minutes par jour.

En conclusion: Ce que coute un chat à l’année

Tout calcul fait, le coût d’un chat sur l’année tourne aux environs de 600 euros. Bien sûr, dans ces chiffres, nous avons préféré glisser une marge de 100 euros pour les imprévus. Cela varie selon la situation, mais vous conviendrez que ce n’est pas si monumental comme montant, si vous gagnez par exemple 15 euros de l’heure : même pas 2 % de votre revenu annuel.

Et vous ? Combien dépensez-vous pour votre félin tous les mois ? Êtes-vous plutôt raisonnable ou lui achetez-vous un ou plusieurs nouveaux jouets à chaque paye ? Comment se sont passées vos toutes premières courses pour votre animal de compagnie ? Racontez-nous tout en commentaires.  

15% de réduction sur toute la boutique !


Rejoignez notre liste de clients VIP et profitez de nos offres exclusives, promotions, ventes privées et récupérez votre cadeau de bienvenue.